Matadi: un corps sans vie découvert à Nkala-nkala

Matadi: un corps sans vie découvert à Nkala-nkala

Le corps de Annonce (Nonce, comme ses proches l’appellent) Pintu Pedro, découvert vendredi dans une maison inachevée à Nkala-nkala au quartier ville haute, à Matadi vient d’être acheminé à la morgue de Kinkanda samedi 5 decembre.
Les causes de sa mort restent inconnues à ce jour mais quelques habitants du quartier évoquent une mort par électrocution lors d’un vol qui a mal tourné
.

Avenue Fifi Ilanga, à Nkala-nkala, vers terrain neutre, tôt le matin, des curieux entourent une maison en chantier. La plupart se couvrent la bouche et le nez avec soit un masque soit la main. L’odeur dans et autour de la maison est insupportable. Elle provient d’un corps sans vie très enflé, portant de marques de brûlures par courant électrique aux bras. Les secouristes de la Croix-rouge peinent à placer dans une bière, la dépouille de Pintu Pedro, 25 ans, pourtant mince de son vivant. Plus loin, son épouse enceinte, son frère, sa tante et autres membres de famille sont en pleurs. Mais aussi deux agents de la police, les chefs d’avenue et du quartier. « Il a quitté sa maison mercredi vers 12 heures, mais il n’est jamais rentré, explique sa tante larmes aux yeux. Son ami était passé à la maison pour dire que Pintou avait du mal à marcher et qu’il fallait de l’argent pour l’acheminer à l’hôpital. On lui a remis de l’argent et des habits puis il est reparti pour disparaître dans la nature. »

Coopérant?

La tante de « Nonce » explique que  » le pauvre est orphelin de père et de mère est qu’il est coopérant (débrouillard) et qu’elle ignore les causes de son décès » .
Mais, plusieurs personnes présentes sur le lieu parlent de Nonce comme d’un voleur de fils électriques. L’un d’eux raconte: » Il est arrivé la nuit de mercredi avec ses amis pour voler des fils électriques. Mal lui en a pris, il a été du haut du poteau électrocuté par des fils sous tensions. Ses amis à l’aide d’un fil ont pu le faire redescendre avant de prendre la fuite. Avec ses blessures, il n’a certainement pas pu les suivre et a résolu de se réfugier dans cette maison inachevée où il a trouvé la mort. »
Des policiers trouvés sur place corroborent cette version des faits. « Ses amis auraient dit à la famille d’aller chercher le corps de Pintu à la morgue avec comme signalement des brûlures aux bras, renseigne un policier qui ajoute que certains de ses amis étaient aussi passés vers le terrain neutre demander aux habitants s’ils n’avaient pas vu un homme avec des brûlures aux bras. « 
Curieusement dans le quartier plusieurs mètres de fils électriques manquent à l’appel.

C’est le vendredi soir que le corps de Annonce Pintu Pedro a finalement été découvert.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.