Sanru distribue des moustiquaires au Kongo central

Sanru distribue des moustiquaires au Kongo central
Partagez

C’est cyclique: 3 ans la distribution de la moustiquaire imprégnée d’insecticide à longue durée pour lutter contre la malaria. La Covid-19 n’aura pas raison de cette habitude. La Santé rurale ( Sanru) ASBL va les distribuer dès lundi 28 décembre aux habitants du Kongo central.

Par Blaise Vangu

Sanru cible 90% de ménages. La campagne durera huit jours et la stratégie de distribution est de porte en porte. Elle le fait en collaboration avec la Cellule d’appui à la gestion financière (CAGF) du ministère de la santé . Une application a été conçue pour enregistrer directement le nombre des moustiquaires distribuées ce qui permettra d’avoir la statistique de manière instantanée .  » Nous sommes en train de multiplier des stratégies afin d’atteindre l’objectif d’éliminer le paludisme d’ici 2030, horizon fixé par l’OMS pour tous les pays africains  », explique le responsable de Sanru aux journalistes au cours d’une conférence de presse.
 » Le paludisme continue à tuer nos enfants de o à 5 ans. L’utilisation quotidienne de la moustiquaire est un moyen simple et efficace pour éviter les piqûres des moustiques qui transmettent le paludisme. Les enfants de o à 5 ans ont connu beaucoup de décès  », sensibilise le directeur du Programme national de lutte contre le paludisme. Le Kongo central compte plus de 5 millions d’habitants.
Mais la distribution de ce précieux sésame est devenue une aubaine pour certaines gens qui l’utilisent comme filet de pêche, protection des jardins contre les animaux, filet de poteaux de football…Les relais communautaires sont instruits de déchirer l’emballage avant distribution et la police sera mise à contribution pour sévir les utilisateurs abusifs de ces moustiquaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.