Lutte contre la malaria : campagne de distribution des moustiquaires à Boma

Lutte contre la malaria : campagne de distribution des moustiquaires à Boma
Partagez

Le maire de Boma, Marie Josée Niongo Nsuami a lancé samedi 2 janvier la campagne de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action dans cette 2 ème ville du Kongo central.

Sous la supervision de la Santé rurale ( Sanru),
242 221 moustiquaires seront distribuées pour une population cible de 380.017 ménages traditionnels. Autres cibles, des ménages spécifiques. Dr Kennedy Nzebo, médecin chef de zone de sante urbaine de Boma explique qu’il s’agit de 412 ménages spécifiques que sont le couvent des sœurs, les maisons d’accueil, les églises, les orphelinats et les structures de soins de la zone. La campagne durera 8 jours soit 7 jours de distribution régulière et un jour de récupération pour ceux qui seront absents au passage des relais communautaires.

Campagne coordonnée

Une centaine d’acteurs travaillent sur le terrain notamment les membres du Comité local de coordoination (CLC), les superviseurs d’axe, les superviseurs de proximité, les indépendants ainsi que les superviseurs provinciaux et nationaux. Un trinôme récemment formé, composé d’un enquêteur, d’un porteur et d’un pointeur, effectue la distribution vers la cible pour remettre les moustiquaires selon le nombre déterminé pour chaque ménage.  » Nous devons tous dormir sous la moustiquaire pour nous protéger des piqûres des moustiques qui transmettent la malaria. Je ne voudrais pas voir dans les jours à venir des moustiquaires utilisées pour d’autres fins telles que le jardinage ou des activités champêtres », met en garde Marie-Josée Niongo, le maire.

Équipe de distribution des moustiquaires de Boma


La malaria est l’une des maladies qui tue la plus les communautés. Elle est la première cause de la mortalité et la morbidité à Boma. L’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide est l’un des moyens les plus efficaces pour prévenir la contamination dont le moustique anophèle femelle demeure le principal agent vecteur de la maladie.

Respecter les gestes barrières

La campagne concerne tout le Kongo central. Elle a été lancée à Matadi le 30 décembre dernier par le gouverneur.
Tous les trois ans, le gouvernement de la République avec l’appui de ses partenaires distribue les moustiquaires imprégnées d’insecticide en faveur de la lutte contre le paludisme. Ce pourquoi madame le Maire remercie le président de la République Félix Tshisekedi, le gouvernement ainsi que les partenaires. Cette fois, le partenaire est le Fonds mondial.
Des équipes chargées de distribution vont faire le porte en porte.  » Que la population puisse bien vous accueillir. Prenez soins de vous protéger et protéger les bénéficiaires en respectant les gestes barrières car la Covid-19 qui sévit en ce moment tue à travers le monde mais aussi dans la ville de Boma  », conseille-t-elle.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.