Matadi: des hommes armés attaquent une vendeuse de bijoux à son domicile

Matadi: des hommes armés attaquent une vendeuse de bijoux à son domicile

Le phénomène fait désormais partie du quotidien des Matadiens : des attaques à main armée. La dernière en date est celle d’une vendeuse de bijoux, attaquée chez elle à ciné palace vers 20 heures, le 7 janvier.
Bijoux, argent, téléphones, est le butin emporté.

” La vendeuse de bijoux à l’entrée du port de Matadi et qui se rend souvent à Dubaï pour ses affaires, se reposait chez elle au salon après une journée ordinaire, explique une de ses voisines. Vers 20 heures, son chien se met à aboyer de façon anormale. Elle va jeter un coup d’œil à la fenêtre, ne se doutant pas un instant que sa parcelle est investie. Elle se retrouve nez à nez avec une arme pointée sur elle . “
Le vigile déjà neutralisé par la bande armée, les neveux de la femme n’ont pas tardé à l’être.
Le champ libre, rien ne s’oppose désormais à l’opération.
” Dans la foulée, les assaillants font entrer la victime dans sa chambre où ils s’emparent des bijoux, d’argent et de téléphones, ajoute attristée la voisine. Ils ont opéré sans éveiller le moindre soupçon et ont disparu dans le calme total “.

Nouveau mode opératoire

Cette attaque à main armée est la deuxième en l’espace de quatre jours dans la capitale du Kongo central depuis le début de l’année. Le 3 janvier, des hommes armés s’en sont pris à un shop à Kinkanda à 19 heures. Ils y ont emporté le sac d’une cliente, de l’argent et des téléphones. Cette attaque similaire a eu lieu vers 20 heures.
Même mode opératoire, même heure, avant le début du couvre-feu 21 heures. Est-ce le fait d’une seule bande? Seuls les services de sécurité sont en mesure d’y répondre. Mais, les Matadiens font dorénavant face à une nouvelle forme de banditisme. La victime, vendeuse de bijoux à l’entrée du port de Matadi elle, a déposé une plainte à la police.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*