RDC : pour l’intérêt notamment du Kongo central, Fabrice Puela adhère à l’Union sacrée

RDC : pour l’intérêt notamment du Kongo central, Fabrice Puela adhère à l’Union sacrée
Partagez

De tout temps, Albert-Fabrice Puela est une figure politique estampillée : opposition. Cette fois, il est dans l’Union sacrée pour la nation (USN). Objectif : le bien-être du Kongo central sa province en particulier et de la RDC en général.

 »Je vous remets ce document comme étant notre acte d’engagement en tant que parti ARREN faisant partie de la dynamique de l’opposition pour cheminer avec les autres partis politiques qui, aujourd’hui forment l’Union sacrée de la nation pour le grand bien de notre peuple en concert avec le chef de l’État », déclare-t-il. Pourtant, Puela est un proche de Martin Fayulu de l’Ecide. Ensemble, ils ont combattu le FCC, plateforme de Joseph Kabila, l’ancien président de la RDC. Ils n’ont pas accepté l’attelage FCC-Cash qu’ils estimaient disparate. Parmi les actions d’Albert-Fabrice Puela, une motion de déchéance contre le bureau de l’Assemblée nationale que dirigeait la présidente Jeannine Mabunda. Si elle n’a pas abouti, l’idée a été capitalisée par le président de la République en créant l’Union sacrée pour la nation.  »Il était donc normal comme précurseur de ces actions que nous puissions souscrire à cette vision du chef de l’État. Nous avons rencontré l’informateur pour confirmer cette décision que nous avons eu à prendre, décision qui rencontre d’autres membres du parti », a déclaré le député Puela.
Mais pourquoi cette adhésion ?  »Le pays a trop souffert », rappelle-t-il. Mais il cherche d’abord des dividendes pour sa province.  »Nous particulièrement au Kongo central, il y a d’énormes problèmes : le port en eaux profondes dont nous attendons la réalisation; la construction d’Inga 3 : du grand Inga également mais aussi le niveau de la gouvernance. »

Déjà qu’avec le caucus de députés du Kongo central, un grand nombre des maux qui rongent sa province avait été mis sur la table de Modeste Bahati.

Espoir sur l’USN

Mais son adhésion, c’est aussi pour le bien-être de tous les Congolais.  »Nous avons le problème de l’enseignement primaire et secondaire; la pandémie (Coronavirus, Ndlr), c’est vrai mais ailleurs, il y a des systèmes qu’on a pu concevoir pour que les enfants ne soient pas sacrifiés. Mais aussi le problème de réhabilitation des infrastructures routières dans l’ensemble du pays, des infrastructures des transports, la réhabilitation de la voie nationale. Les minerais qui doivent reprendre cette voie tracée par feu le Maréchal Mobutu pour que ces matières passent par le port du Kongo central pour leur évacuation », explique-t-il.
Le député Puela conclut:  »Nous attendons beaucoup de l’Union sacrée pour la nation pour que le pays avance. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.