Matadi : une des victimes de l’accident de moto à Tsasa di Ntumba succombe

Matadi : une des victimes de l’accident de moto à Tsasa di Ntumba succombe
Partagez

Une des quatre jeunes victimes du grave accident de moto de mercredi 10 février sur l’avenue Tsasa di Ntumba est décédé pendant son acheminement à l’hôpital provincial de Kinkanda, à Matadi. Le jeune homme n’avait aucune chance de s’en sortir.

Ce que l’on redoutait est arrivé. Le jeune homme grièvement blessé dans l’accident d’un tricycle à Tsasa di Ntumba est mort avant même d’arriver à l’hôpital de Kinkanda. Après l’accident de l’engin qui a terminé sa course dans un shop en bois, il gisait par terre, avec du sang qui coulait abondamment de son nez et de sa bouche sans doute des suites d’une hemmoragie. Selon les témoins, le pauvre aurait heurté sa tête sur un beton alors que ni lui ni ses trois autres amis ne portaient de casques.
“Je savais qu’il allait mourir en route, explique un habitant de Tsasa, presqu’en pleurs. A l’arrière de la Toyota, il était couché tête penchée alors qu’il saignait abondamment du nez et de la bouche. J’ai demandé à ses amis de lui relever la tête pour qu’il n’etouffe pas de son propre sang mais ils ne l’ont pas fait, eux-mêmes se tordant des douleurs et choqués par l’accident.”
Pour ne rien arranger, à 12h, heure de l’accident, la route Ango-Ango qui mène vers hôpital de Kinkanda a connu un embouteillage monstre, ajouté à cela le piteux état dans lequel il est.

Pour l’heure, le corps du jeune homme a été placé à la morgue. Deux de ses amis dont un touché à la tête et à la cheville, ont dû subir des opérations. “Leur état reste inquiétant, le quatrième lui, s’en est tiré sans problème”, selon une infirmière.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.