Deux ans de prison pour le violeur d’une mineure : le jugement du TGI de Boma qui dérange

Deux ans de prison pour le violeur d’une mineure : le jugement du TGI de Boma qui dérange
Partagez

Des habitants s’attendaient à une forte tarification sur le viol d’une adolescente de Boma. Malheureusement, ils estiment que  le jugement du Tribunal de grande instance(TGI) de Boma rendu le 22 février qui condamne à deux ans de servitude pénale le violeur est une déception.

Jules Mavungu est un parent qui habite Boma. Intéressé par le jugement de ce viol, il était au TGI. Mais, il est surpris. ‘’ Certes, il y a eu un peu de confusion sur l’âge de la victime mais vous pouvez vous imaginer qu’au moment où nous attendions une peine de plus de 10 ans de l’auteur du viol , c’est deux ans. L’enfant, nous l’avons vu, elle est mineure ‘’, regrette-t-il. Dix ans, c’est aussi ce que pensait Bébé Uwandji, avocate. ‘’ Je suis très choquée de voir que le tribunal a fait cette faveur à ce monsieur qui est un danger ambulant pas seulement pour la femme mais  également pour l’homme. Je suis choquée parce que les personnes qui sont les garants de l’ordre public qui sont censées respecter la loi sont les mêmes personnes qui sont en train d’hypothéquer la justice du pays. J’aurai été le juge, je l’aurai condamné à 10 ans.  ‘’, soutient-elle.

‘’ J’’ai succombé à sa beauté… »

Pascaline*, 14 ans, orpheline d’une famille démunie de l’île de Mateba a été violée par Landu Ebenge,un jeune de 30 ans. L’histoire folle se passe le 17 février. Depuis la mort récente  de sa mère, Pascaline vit désormais avec son père à Boma. ‘’ J’ai été appelée d’urgence par ma tante au village Kanga sur la route de Muanda pour besoin d’assistance parce qu’elle venait d’accoucher. A la maison, on n’avait pas d’argent. Ma tante m’a demandé d’aller négocier avec le chauffeur une place à bord du taxi en me rassurant qu’elle allait payer sur place à mon arrivée au village. Alors que je négociais le transport auprès des chauffeurs qui étaient en train de charger au parking, j’ai rencontré ce monsieur qui m’a dit qu’il allait m’aider ‘’, raconte-t-elle. La promesse de l’aide laisse place à du baratin. Mais l’homme use de subterfuge en demandant à la fillette de l’accompagner acheter le vélo d’un de ses clients. Il l’embarque sur une moto mais ne va pas au marché mais dans un hôtel au km8. ‘’ Je ne pouvais pas crier. Il m’a acheté une bouteille de sucrée que j’ai bu parce que j’avais faim. Il m’a conduit dans une chambre. Il a abusé de moi et m’a remis 1000 fc(0,5$)  pour que je rentre au parking de Muanda. C’est en arrivant que je suis allé porter plainte ‘’, larmoyait Pascaline devant les juges. ‘’ J’’ai succombé à sa beauté, j’ai eu un coup de foudre,je lui ai fait des avances, elle a accepté. Elle m’avait dit qu’elle avait 18 ans ‘’,se défendait le jeune homme.

Interjeter appel

Le violeur doit aussi payer 800 000 fc(400$) d’amende et 1 million de fc de dommages et intérêts à la victime. Le tribunal estime que Nlandu bénéficie des circonstances atténuantes dues à son jeune âge,à sa délinquance primaire et aux mœurs légères de la victime. Une victoire pour l’avocat de Nlandu qui se réjouit d’ éviter à son client 20 ans de prison.  » Comment peut- on justifier cette peine légère par le fait que la victime a des mœurs légères? Encore faudra t-il expliquer ce que ça veut dire. C’est vraiment décevant de voir que la vie de nos enfants est mise en danger. Parce que cette personne qui aujourd’hui est condamnée à 2 ans ne purgera même pas sa peine parce qu’elle finira par sortir. La loi sur les violences sexuelles parle d’un minimum de 7 ans. Un homme qui a profité d’une petite fille sans raisonnement pour pouvoir la violenter. On doit savoir quel est l’objectif de la peine  », s’insurge Me Bébé Uwandji qui désormais fait bloc avec le ministère public qui va en appel. Il estime que la décision est contraire à la loi et ce procès n’aura pas jouer le rôle intimidateur face aux violences sexuelles.

Pascaline, nom d’emprunt

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.