» Je suis la voix qui autrement manquerait à la chorale  »:Propos de Néfertiti Ngudianza, candidate rapporteur adjoint au bureau définitif du Sénat

 » Je suis la voix qui autrement manquerait à la chorale  »:Propos de Néfertiti Ngudianza, candidate rapporteur adjoint au bureau définitif du Sénat
Partagez

La Sénatrice Néfertiti Ngudianza s’est adressée à ses collègues, à l’hémicycle sur la pertinence de sa candidature poste de rapporteur adjoint au cours d’une campagne électorale magistrale dimanche 28 février.

Néfertiti Ngudianza sait que rapporteur adjoint n’est pas le principal  » mais au moins qu’il est le portail de l’édifice,l’un qui doit être solide  ». Et, c’est ce qu’elle veut être.  » Je suis,je le pense,la voix qui autrement manquerait à la chorale  »,rassure-t-elle.
Ngudianza se présente à ce poste avec des arguments solides. Ils sont cimentés par sa culture, sa formation,sa carrière d’avocat,son engagement politique et son sens des relations interpersonnelles. Elle draine plus de 20 ans de carrière d’avocat au barreau du Kongo central et de Kinshasa-Gombe, membre de l’Association des femmes juristes Congolaises,section du Kongo central,et de plusieurs associations à caractère social(Cabef, fondation Ngudianza etc.), ministre nationale du Commerce extérieur de décembre 2014 à décembre 2016. A la chambre haute où elle siège depuis 2019,elle a été rapporteur de la commission spéciale de rédaction du règlement intérieur de la présente legislature. Elle est rapporteur du groupe provincial du Kongo central et présidente de la commission socio-culturelle,femme,famille et enfant.  » Vous m’avez vu à l’œuvre, plusieurs d’entre vous avez expérimenté ma disponibilité et mon engagement lors de nos différentes prestations à divers postes de responsabilités. Je vous invite donc à porter votre choix en toute conscience sur ma modeste candidature  », lance-t-elle.

 » La démocratie s’exprime simplement par les urnes  »

A ceux qui soutiennent que le poste de rapporteur adjoint revient au FCC,la plateforme de Joseph Kabila, l’ancien allié de Cach,la plateforme du président Félix Tshisekedi, la sénatrice répond:  » La démocratie s’exprime simplement par les urnes. La commission a donné à tous les sénateurs l’occasion d’exprimer leurs ambitions et d’avoir la sanction de leurs pairs. Par exemple,au poste de questeur adjoint,il y a une candidature qui n’est pas de l’Union sacrée. Cela est une référence pour nous.  »
Ngudianza est un nom purement du Kongo central. C’est dans cette province qu’elle est née à Nsundi-Lutete,en territoire de Luozi. Un nom qui a tout son sens:la mère du monde.  » Votre mère à vous tous  », taquine-t-elle ses collègues. C’est le 2 mars que les élections auront lieu et l’installation des membres du bureau définitif de la chambre haute.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.