Matadi : une fille tuée après son enlèvement dans un taxi selon le rescapé

Matadi : une fille tuée après son enlèvement dans un taxi selon le rescapé

Deux bandits armés ont kidnappé deux passagers dans un prétendu taxi dans la soirée du mercredi 3 mars à Matadi. Une fille parmi les kidnappés a été tuée. Témoignage du rescapé Kionga.

Kionga affirme que les kidnappeurs ont tiré deux fois sur la fille. ”Elle était en train de crier quand un des bandits a tiré deux fois sur elle à bout portant”, témoigne-t-il. Etudiant finaliste à l’Université Kongo (UK), Kionga est médecin stagiaire à l’IME Kimpese. Dans le cadre de son travail de fin d’études, il s’est retrouvé à Matadi pour travailler avec le chirurgien Servais Lelo, chef des Travaux à l’UK.

Sauvé de justesse

Le médecin stagiaire rescapé raconte son calvaire devant son maître, le chirurgien Servais Lelo. Sa mère à chaque récit de son fils larmoie. “J’avais pris un taxi neuf, sans plaque d’immatriculation à Kinkanda vers 19 heures après avoir travaillé avec le docteur Servais, pour me rendre au Nord par le rond-point stade Lumumba.  Il y avait le chauffeur et deux passagers. La quatrième personne est une fille qui a été embarquée vers le Couvent des Sœurs Vuvu-Kieto. A Kiamvu, le chauffeur a curieusement pris la direction d’Odimba. Il y a déposé un monsieur. C’est à l’ISC qu’ils nous ont braqués, cagoulés et menottés”, raconte-t-il. Ces bandits ont ravi tous leurs biens dont l’ordinateur de Kionga qui contenait son mémoire. Plus tard, ils vont se retrouver au Camp Banana vers la Regideso près du fleuve où le nombre de ces bandits va grossir à une dizaine. ”C’est là, vers 3 heures du matin, qu’ils ont tué la fille qui pleurait et criait avant de sortir du véhicule pour fumer du chanvre et boire”, dit-il.

Pour avoir la vie sauve, il a réussi à se défaire des lianes qui embrigadaient ses mains et fuir, profitant de l’état d’ébriété des kidnappeurs. Il signale avoir introduit une plainte à la police criminelle.

Le ministre de l’Intérieur Nestor Madiangu a été informé ainsi que les autres autorités de la province.

Leave a Reply

Your email address will not be published.