Après la démission de Mgr Daniel Nlandu,Mgr André Giraud Pindi désigné admistrateur apostolique du diocèse de Matadi

Après la démission de Mgr Daniel Nlandu,Mgr André Giraud Pindi désigné admistrateur apostolique du diocèse de Matadi

La congrégation pour l’évangélisation des peuples choisit le vicaire général André Giraud Pindi comme administrateur évangélique du diocèse de Matadi. Un Changement qui survient après que le pape Francois a accepté la démission de Mgr Daniel Nlandu qui jusque là dirigeait le diocèse.

Le secrétariat général de la Conférence épiscopale nationale du Congo(Cenco) présente ses vives et sincères félicitations au vicaire général André Giraud Pindi et lui souhaite un fructueux ministère dans l’église famille de Dieu qui est à Matadi.
Elle a adressé sa lettre qui date du samedi 6 mars à l’archevêque de Kinshasa,le cardinal Fridolin Ambogo,aux archevêques et Évêques de la Cenco.

Un bon berger

Quatrième évêque du diocèse de Matadi,il a été nommé à ce poste en 2010. Il a initié le Synode diocésain jamais organisé dans le diocèse intitulé ”Que tous soient un ”(jean 17,2) et ”vous serez mes témoins ”(Actes 1:8). Il avait rassemblé les fidèles,les prêtres ,les religieux pour relever le défi de l’organisation du diocèse sur le plan administratif, pastoral, socio-économique…” Les prêtres,les différents organes de notre diocèse et moi-même,après avoir prié et réfléchi,nous nous sommes fait une conviction :le synode diocésain est le cadre ecclésial indiqué pour nous aider à nous donner des orientations de fond pour la vie du diocèse pour voir clairement dans quelles lignes d’ensemble et selon quel esprit,nous avons à déployer notre travail apostolique commun ”,expliquait-il. Ce qui a abouti à l’acte synodal,un document qui régente la vie du diocèse à ce jour. Du coup,il est aussi le premier évêque qui s’est investi dans les visites pastorales dans un diocèse à 70% rural.

Rien a été évoqué sur les causes de sa démission qui normalement devrait arriver à 75 ans lui qui n’a que 67 ans Un problème de santé peut en être le cause comme c’est le cas avec son confrère du diocèse de Kisantu Fidèle Nsielele. L’évêque de Boma, Cyprien Mbuka a,lui déjà pris sa retraite. Mais il n’a pas encore été remplacé.
Qui succédera à cet homme de Dieu qui a marqué d’une empreinte indélébile son diocèse ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.