En RDC, une mutuelle financière des femmes africaines avec l’appui du milliardaire Paul Fokam Kammogne

En RDC, une mutuelle financière des femmes africaines  avec l’appui du milliardaire Paul Fokam Kammogne

Lutter contre la pauvreté des femmes en RDC, c’est la phrase qui a résonné le 8 mars  à l’inauguration de la première unité de la Mutuelle financière des femmes africaines(Muffa), à Kinshasa par le président Felix Thsisekedi. Une mutuelle qui va fonctionner selon Mc2,le modèle du milliardaire Paul Fokam Kammogne.

Félix Tshisekedi inaugure la Muffa dans la commune de Barumbu. Ce site,Paul Fokam en parle comme une ‘’ offrande’’ du président de la République. Plusieurs femmes vont bénéficier des fonds. ‘’ Aujourd’hui est le premier jour d’un défi permanent celui d’agir collectivement en transcendant nous visions dans l’objectif de favoriser l’opportunité que notre action collective représente pour les femmes de notre pays ‘’, relève Espérance Belau, PCA de la Muffa. ‘’ Vous venez de prendre le TGV pour la lutte contre la pauvreté. Sachez que le combat pour la création de la richesse est un combat très long mais c’est un combat que nous pouvons gagner, encourage Paul Fokam. Je vous invite à utiliser à bon escient les fonds mis à votre disposition. ‘’

Modèle basé sur la culture

La Muffa est un organe de soutien financier à la disposition de toutes les femmes congolaises. Sa vocation est d’offrir un ensemble de service d’assistance et des produits financiers constituant un instrument de promotion économique et sociale accessible à toutes les femmes à faible revenu. ‘’ C’est un levier d’apprentissage à la gestion, à la responsabilité et à la cohésion ‘’, soutient la PCA Espérance. Cette mutuelle a plusieurs piliers dont le plus important est l’épargne. Son modèle repose sur le principe ‘’que chaque individu est maitre de son destin et que lui seul peut trouver l’énergie suffisante pour s’en sortir ‘’. Ce modèle est basé sur la culture. ‘’ Le modèle que nous allons implanter à Kinshasa, ne sera pas le même au Kivu, dans les deux Kasaï…’’, explique le parrain international de la Muffa Paul Fokam Kammogne. Sa fortune est évaluée à plus de 7 milliards de dollars américains.

MC2,le modèle du milliardaire Fokam

La Muffa fonctionne selon le Mc2, un modèle inventé par le Camerounais Paul Fokam, diplômé de gestion économique du CNAM Paris et docteur en sciences de gestion à l’Université de Bordeaux en France. Sa formule : VP = M x C x C = MC2.

Ce qui signifie : La Victoire sur la Pauvreté (VP) est possible si les Moyens (M) et les           Compétences (C) de la Communauté (C) sont mis ensemble. Donc, M= Moyens, C= Compétences, C= Communauté. Il s’agit d’une approche endogène qui permet aux populations, surtout défavorisées, de se prendre en charge et de créer des richesses au travers d’instruments financiers adaptés, afin d’améliorer leurs conditions de vie de manière durable. Mais en quoi la Muffa est différente des autres modèles ? ‘’ C’est le bottom up,c-à-d c’est la population qui se prend est monte et non le contraire ‘’,soutient Fokam qui est aussi le président d’Afriland dont la banque assure un appui technique, financier matériel à cette mutuelle. Pour éviter qu’il soit demandé aux membres des garanties dont elles n’ont pas, il donne à la mutuelle 200 millions de francs congolais (100 000$) avant d’inviter les mamans ‘’ à adhérer massivement à la mutuelle qui va les aider ‘’. ‘’ Formez autant d’unités Muffa nécessaires afin de s’assurer que chaque femme de notre pays aient l’accès à l’accompagnement financier de crédit aux femmes, menées par des femmes, pour toutes les femmes ‘’, conseille Espérance Belau.

Gentiny Ngobila,le gouverneur de Kinshasa a promis accompagner la Muffa.

Photo presse présidentielle

Leave a Reply

Your email address will not be published.