Maisons de l’Etat octroyées aux ministres provinciaux, insécurité, eau, électricité…dossiers que le député Muller Luthelo emportent à Kinshasa

Maisons de l’Etat octroyées aux ministres provinciaux, insécurité, eau, électricité…dossiers que le député Muller Luthelo  emportent à Kinshasa
Partagez

Le député Muller Luthelo a tenu une conférence de presse samedi 13 mars, à Matadi. Il a épinglé des dossiers qui préoccupent Matadi : octroi des maisons de l’Etat à certains ministres provinciaux, insécurité, eau, électricité… Ces problèmes, il va les présenter aux autorités à Kinshasa.

Fini les vacances parlementaires ! Dans sa farde, l’élu de Matadi a le dossier des maisons appartenant à l’Etat. Des chefs de division y vivaient mais, ils sont en train d’être déguerpis. ‘’ On les donne gratuitement aux ministres provinciaux. Les maisons de l’Etat n’existent plus après les avoir mis sur le compte de l’YMCA ‘’, dénonce Muller Luthelo. La Régie de distribution d’eau(Regideso) a revu ses factures à la hausse pendant que la desserte est mauvaise et parfois inexistante. La Société nationale d’électricité en partenariat avec une sous-traitance  veut utiliser le mode prépaiement. Le contrat met notamment l’accent sur l’amélioration de la desserte en électricité. Malheureusement, elle a ciblé des entreprises de Matadi pour y installer en premier leurs dispositifs.

L’insécurité qui bat son plein à Matadi mérite une implication des autorités nationales. Pour une ville d’environ 1 million d’habitants, Matadi n’a que moins de 200 policiers. Mal lotis, ils n’arrivent pas à sécuriser les habitants victimes de meurtres, vols, enlèvements… Pire, chaque fois que des policiers appréhendent des malfrats, ils sont à leur tour arrêtés. ‘’ Cela les décourage ‘’, reconnaît le député.  Pourtant, il avait acheté six motos pour la police de Matadi qu’il alimente en carburant chaque mercredi. Mais, ce n’est pas suffisant. ‘’ Nous devons nous soutenir. Si j’ai donné six, le maire pouvait donner 12, le gouverneur 18…’’, soutient-il.

A Kinshasa, le député Luthelo compte rencontrer le ministre des Infrastructures, travaux publics et reconstruction. Plusieurs voitures avec plaques d’immatriculation de l’Etat roulent dans la ville sans payer le péage et l’assurance. Une fuite des recettes qu’il veut combattre mais aussi les constructions anarchiques autour du pont Maréchal Mobutu qui mettent danger cet ouvrage.

Le gouverneur inaccessible?

Pour les problèmes dont les solutions sont locales, Muller regrette d’être butté à une difficulté : l’inaccessibilité du gouverneur. ‘’ Quand il avait des problèmes, il était disponible. Il venait jusqu’à mon bureau. Mais depuis qu’il n’y a plus de problèmes, il ne décroche même plus son téléphone. Or, c’est important qu’à chaque vacances parlementaires qu’il reçoive les élus nationaux et provinciaux pour parler des problèmes de la province ‘’, estime-t-il. Au sujet de la poursuite des travaux du stade Lumumba, il s’est refusé à tout commentaire car, dit-il, ’’l’équipe de l’Inspection général des finances(IGF) vient enquêter sur cette infrastructure qui peine à se terminer ‘’.

Lire aussi:‘’ Je donne un délai au gouverneur et au maire : Si dès janvier, il n’y a pas une nouvelle morgue à Matadi, je veux en construire ‘’ : propos du député Muller Luthelo

Photo Dany Kinda

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*