Matérialisation du projet Inga 3 : les communautés locales prêtent à remettre leur cahier des charges au gouvernement

Matérialisation du projet Inga 3 : les communautés locales prêtent à remettre leur cahier des charges au gouvernement

Un cahier des charges des communautés locales d’Inga des revendications sociales des ayants droits coutumiers dont les terres ont été accaparées par l’Etat au profil du barrage hydroélectrique d’Inga  attend d’être remis au gouvernement de la RDC dans le cadre de la mise en œuvre du projet Inga 3 au Kongo central. Ils l’ont élaboré au cours d’un atelier tenu du 15 au 16 mars à Boma.

Les communautés locales d’Inga des clans Mbenza, Numbu, Ngimbi, Mankuku Futila, Mankuku Manzi et Mankuku Vunda savent qu’une délégation de la présidence de la RDC arrive à Inga la semaine prochaine pour échanger avec elles. Elles vont leur remettre leur cahier des charges élaboré sur trois : De l’accaparement des terres, des projets Inga 1 et Inga 2 ainsi que du projet Grand Inga ou Inga 3. Il se résume à l’indemnisation de rachat de leurs terres évaluées à 15.000 Zaïres en 1975, au paiement des dommages et intérêts pour les préjudices subis par les ayants droits coutumiers pendant 46 ans. L’exemple du clan Mankunku Futila est éloquent. Il est à ce jour sans terres.

 Aussi, particulièrement pour le projet Inga 3, ils notent la mise en place d’un protocole de consultation et la réalisation préalable des études d’impacts sociaux et environnementaux.

Bel accompagnement de la société civile

Ces communautés locales sont accompagnées par Actions pour les droits, l’environnement et la vie (ADEV). Cette ONG intervient dans les domaines de l’environnement et des droits humains. ‘’ Nous saluons le sens humanitaire du chef de l’état Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour son oreille attentive à nos cris de détresses. Des cris qui sont restés lettre morte depuis l’époque coloniale ‘’, remercient-ils déjà.

Tout cela, grâce à l’implication de la société civile.

Photo Pierre Vika

Leave a Reply

Your email address will not be published.