Toujours dépourvus de la prime de risque, des médecins de Boma en colère

Toujours dépourvus de la prime de risque, des médecins de Boma en colère

Grogne des médecins de Boma non alignés à la prime de risque. Ils contestent la lenteur dans le processus de listing qui doit les prendre en compte. Ils ont déposé un mémorandum à la mairie de cette 2ème ville du Kongo central.

Vendredi 19 mars, 12 heures, parvis de la mairie de Boma ! Des médecins sèchent leurs formations médicales pour véhiculer des messages contenus dans des papiers qu’ils brandissent : ‘’ Médecins non primés de la ville de Boma, réclamons notre prime des risques qui est un droit et non une faveur. Médecins en danger ‘’ ; ‘’ Nous sommes derrière la promesse du chef de l’Etat. La Covid-19 tue les médecins ‘’ ; Donnez-nous la prime de risque’’ ; ‘’ Droit  à ma prime de risque ’’ ; ‘’ Fatshi a dit prime de risque pour tous ‘’ (Fatshi, acronyme de Félix Antoine Tshisekedi, le président de la République, Ndlr). Le détail se trouve dans un mémorandum qu’ils ont déposé à la mairie.

Pourquoi cette lenteur ?

En effet, ces blouses blanches ne sont qu’une partie du collectif national de médecins congolais  non primés. Ils étaient 7323 médecins retenus dans le fichier consolidé en RDC devant bénéficier de la prime de risque. Le Premier ministre sortant avait enjoint le ministère de la santé de programmer trimestriellement 1500 médecins dès le premier trimestre de 2020. Malheureusement, seuls 1 500 médecins ont été pris en compte. Au Kongo central, seuls 114 médecins ont vu leur situation décantée sur  les 1600 répertoriés.  ‘’ Nous ne comprenons pas pourquoi cette lenteur ‘’, lance ahuri Dr. Trésor Malonda, secrétaire exécutif provincial du collectif du syndicat libre des médecins au Kongo Central. C’est pour cela que Fabrice Thamba, le secrétaire urbain, du collectif de médecins non alignés à la prime de risque section Boma s’adresse à Félix Tshisekedi, le président de la République : ‘’ Nous venons auprès de votre haute autorité, dénoncer la lenteur avec laquelle notre  dossier d’alignement à la prime de risque évolue.’’ Il parlait au nom de tous leurs confrères en RDC.

Leave a Reply

Your email address will not be published.