Au menu de la rencontre des mamans catholiques de Boma, le leadership féminin

Au menu de la rencontre des mamans catholiques de Boma, le leadership féminin

En vue de capitaliser le mois de la femme, les mamans catholiques du diocèse de Boma ont échangé sur le thème de la journée mondiale du droit des femmes : leadership d’excellence, société égalitaire à l’ère du numérique et de la Covid-19.

Justine Lubamba, la présidente des mamans catholiques de Boma et Nana Mbungu, directrice provinciale au Kongo Central de l’union congolaise des femmes des médias (Ucofem) ont décortiqué les différents aspects du thème de la journée internationale de la femme. Elles ont ajouté: femme dans le foyer et son rôle social dans le développement, exercice du leadership à l’église… ‘’ Partout où nous passons nous devons apporter un plus  et nous devons  être des leaders, exercer ce leadership en créant de la différence dans tout ce que nous faisons ‘’, a expliqué Justine.

En RDC, la question des femmes dans les missions, le ministère et le leadership divise les foyers, les églises, les communautés et même la société. Boma n’est pas épargnée. ‘’ Nous devons réagir de façon responsable car nous ne voulons pas nous retrouver en train de travailler contre les objectifs de Dieu. En milieu religieux, l’exercice du leadership féminin doit se faire dans le respect de certains principes puisqu’à l’église, la base de tout enseignement, c’est la bible ‘’,a soutenu Nana. Elle a ajouté : ‘’ Jésus -Christ, le véritable leader avait lui-même confié une mission aux femmes  le jour de sa résurrection d’aller alerter ces disciples.  Beaucoup de référence dans la bible montrent l’exercice du leadership,  le rôle joué par les femmes dans l’évangile, dans la gouvernance et tant d’autres. C’est  le   cas de Déborah, Ruth, Esther, Marthe, Marie etc. Aujourd’hui Joyce Meyer a un ministère qui touche des centaines des pays à travers le monde.’’

Elire aussi des députées

Cette rencontre a permis aux femmes d’échanger longuement. ‘’ J’ai compris beaucoup de choses en tant que femme porteuse de vie et ma responsabilité dans l’église. L’évangélisation comme les oratrices nous ont dit ne devrait pas se limiter au discours mais surtout par le comportement ‘’, récapitule Henriette. ‘’ Exercer notre  leadership ne veut pas dire que nous  devons nous écarter du rôle de la femme comme aide semblable de l’homme ‘’, résume, elle aussi Abi Mambu.

Les discussions ont aussi abouti à la politique. ‘’  Les femmes ont reconnu que jamais une femme n’a été élue députée provinciale ou nationale à Boma. ‘’ Avec neuf paroisses dans notre ville c’est possible. Les femmes doivent adhérer dans des partis politiques et s’enrôler quand il s’agit de le faire. De cette manière soit on a la possibilité de se faire candidate soit un on est électeur. C’était même une des recommandations de Mgr l’Evêque Cyprien Mbuka ‘’, rappelle Justine Lubamba.

Des hommes ont aussi pris part à cette rencontre. La plate-forme des mamans catholiques regroupe des chrétiennes baptisées qui exercent leur foi à la lumière du Christ. Elles ont également la mission d’évangéliser, d’œuvrer  pour le développement. Les participantes ont pris certaines résolutions notamment celle d’élargir le champ d’activités en intégrant les grands jeunes pour préparer la relève mais aussi les encadrer dans ce monde pervers.

Leave a Reply

Your email address will not be published.