La tuberculose s’urbanise au Kongo central et les cas attendus à Nzanza, à Matadi dépassent la norme de l’OMS

La tuberculose s’urbanise au Kongo central et les cas attendus à Nzanza, à Matadi dépassent la norme de l’OMS

Plus de tuberculeux dans les milieux urbains au Kongo central. Et, dans la zone de santé de Nzanza, dans la ville de Matadi, les chiffres des malades sont alarmants. Ils vont au-delà de la norme de l’OMS.  Dr Ambroise Umba, coordinateur du Programme nationale lèpre et tuberculose appelle au dépistage précoce.

Curieux ! C’est dans les agglomérations le long de la nationale n°1 Kinshasa-Moanda que plusieurs cas de tuberculose sont notifiés. Dans l’ordre croissant, il y a la zone de santé de Nzanza(Matadi), Boma, la zone de santé de Matadi, Moanda, Mbanza-Ngungu, Boko Kivulu, Kimpese… ’’ Plus de 70% de malades y sont notifiés ‘’, rapporte Dr Ambroise Umba, coordonnateur du Programme nationale lèpre et tuberculose. Dans la partie rurale, moins de cas sont notifiés. Sur le banc des accusés : la promiscuité. ‘’ Dans les parcelles, il y a autant de ménages. La tuberculose se contamine par la voie aérienne d’une personne malade vers une personne saine. Or dans cet air, il y a le bacille de coc. Si vous le respirez, il entre par le nez et va s’installer dans le poumon ‘’, explique Dr Ambroise qui souligne ‘’qu’un tuberculeux qui n’est pas soigné dans l’année va contaminer dix personnes’’.

Nzanza épicentre

C’est notamment à cause de cette promiscuité dans la zone de santé que Nzanza est l’épicentre de cette maladie au Kongo central :321 malades pour 100 000 habitants. ‘’ Les cas attendus de la tuberculose dans cette zone de santé dépassent le seuil de l’OMS ‘’, révèle le coordinateur du programme lèpre et tuberculose.

En RDC, la tuberculose est un problème de santé publique et particulièrement au Kongo central. En 2020 plus de 200 000 cas ont été notifiés avec plus de 5 000 décès. Le Kongo central se classe parmi les cinq provinces les plus touchées dans le pays. En 2020,il comptait plus de 5 500 malades dont 4% de décès. En cette même année, elle a donc tué plus que la Covid-19. Si le pays est 9ème au monde, il se classe 2ème en Afrique. Mais que faire pour mettre fin à la tuberculose ?

Dans l’entretemps, le gouvernement et les partenaires jouent leur partition pour lutter contre ce maladie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.