Kimpese : la police à la recherche d’un chauffeur dont le véhicule a tué une femme enceinte

Kimpese : la police à la recherche d’un chauffeur dont le véhicule a tué une femme enceinte

Deux jours après le décès de Déborah Ndambi, à l’IME Kimpese, au Kongo central, des suites d’un accident de circulation, le chauffeur qui a percuté la moto sur laquelle elle avait pris place est introuvable, affirme une source familiale.

Dimanche 28 mars à 15 heures, Déborah Ndambi une femme qui vivait à Kimpese succombe à ses blessures à l’IME. Elle y était admise après avoir été percutée par une voiture IST. Cette jeune femme, mère de trois enfants et ainée d’une fratrie de deux enfants, revenait du marché enfourchée sur un deux roues. Deborah portait une grossesse à terme selon cette même source familiale. Son époux est inconsolable. Une enquête est ouverte.

Sa dépouille mortelle arrive à Matadi, sa ville natale le vendredi pour être enterrée le samedi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.