Insécurité à Mbanza-Ngungu : le gouverneur Atou Matubuana consulte les groupes organisés pour une solution

Insécurité à Mbanza-Ngungu : le gouverneur Atou Matubuana consulte les groupes organisés pour une solution

Réunions avec le comité  territorial de sécurité, les groupes organisés de Mbanza-Ngungu et le comité provincial de sécurité : des rencontres présidées par le gouverneur Atou Matubuana le mercredi 7 avril sur l’insécurité qui ne faiblit pas dans ce territoire. Des stratégies sont mises en place pour une cure de cheval.

De 11 h 45 à 21h 40, le gouverneur est à l’écoute des jeunes, mamans, notables, jeunes, professionnels des médias, pasteurs et prêtres. Tous comme le conseil territorial de sécurité égrènent les causes de l’insécurité : consommation du chanvre et des liqueurs fortes des habitants en complicité avec des hommes en uniforme, présence des bases d’inciviques avec la bénédiction des autorités, le laxisme de la justice, le manque de mobilité et l’insuffisance d’effectif de la police, le foisonnement des calibres 12…Ils ont aussi proposé des solutions.

Bientôt des audiences publiques

Après ces échanges, Atou Matubuana tient un conseil provincial de sécurité. Les propos recueillis des groupes organisés sont confrontés avec les informations qu’ils possédaient. Il décide le transfèrement des bandits accusés d’écumer le territoire de Mbanza-Ngungu, à la cité qui porte le même nom. Parmi eux : Terminator, Urbain et leurs bandes. ‘’ Ils seront jugés en audiences foraines ‘’, promet le gouverneur. Mais il y a d’autres décisions de haute portée sécuritaire qu’il s’est refusé de divulguer.

La presse elle, a été invitée à éduquer les habitants.

Leave a Reply

Your email address will not be published.