” Il n’y aura pas glissement,il y aura élections et nous les gagnerons ”: Augustin Kabuya à l’investiture du comité fédéral de l’UDPS Kongo central 2

” Il n’y aura pas glissement,il y aura élections et nous les gagnerons ”: Augustin Kabuya à l’investiture du comité fédéral de l’UDPS Kongo central 2

Au cours de l’investiture du comité de la fédération rurale du Kongo central 2, à Mbanza-Ngungu dimanche 18 avril, Augustin Kabuya,le secrétaire général du parti présidentiel UDPS rassure les Congolais que les élections auront lieu en 2023.

Si l’UDPS réaménage les organes de base dans les fédérations de base dans l’ensemble de la RDC, c’est parce qu’elle se range en ordre de bataille pour les échéances électorales futures. ” Il n’y aura pas glissement,il y aura élections et nous les gagnerons ”,se bombe le torse Augustin Kabuya. il répondait à tous ceux qui mettent son parti en garde sur un éventuel report des élections en 2023 parce qu’estiment-ils qu’elle n’est pas prête pour ce rendez-vous . ” Il n’y a pas de président de la Commission électorale nationale indépendante,pas de loi électorale. De quelles élections dont on parle ?”, s’interroge-t-il avant de préciser ” qu’il n’est pas en campagne mais quand il le sera ,il battra campagne pour tous leurs candidats lesquels gagneront les élections ”.
Loin de se décourager,le secrétaire général de l’UDPS continue l’installation des membres des fédérations. Au Kongo central 2 qui regroupe les territoires de Mbanza-Ngungu, Songololo et Luozi, Thadée Mbundu Ndoki, occupe la présidence. Il sera secondé par:
-Matthieu Miyona Bakutu, 1er vice -président ;
-José Matoko Matondo, 2eme vice-président;
-Roger Ndandu Mazebu,3eme vice-président ;
Muller Mayeto,4eme vice-president.
Le comité est completé par des secrétaires fédéraux et leurs adjoints. Kabuya leurs a donné les insignes du parti puis leur a demandé ainsi qu’aux militants de respecter et de collaborer avec les administrateurs des territoires et les services de sécurité pour la paix dans leurs entités. Cette installation arrive après celle de la fédération de Kisantu et celles de Kinshasa.
Il s’est insurgé contre tous ceux qui accusent l’UDPS de bloquer la marche du pays avant d’expliquer que la publication du gouvernement Sama Lukonde a mis du temps parce que le président de la République Félix Tshisekedi avait rejeté la première liste qui ne prenait pas suffisamment en compte les femmes,les jeunes et l’équilibre géopolitique.
Dans une semaine, Augustin Kabuya se rendra à Moanda toujours au Kongo central.

Dans la même journée à Boma, les cadres ,les militants de l’UDPS, ainsi que les invités se sont retrouvés au centre pour handicapés Luzolo. Au menu :présentation du parti avant l’installation proprement dite du comité cellulaire UDPS ”Bon marché”. Cette nouvelle équipe sera dirigée par Hervé Mandudi,bourgmestre de la commune de nzadi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.