Ras-le-bol des retraités de Boma à cause du retard de paiement de leur pension

Ras-le-bol des retraités de Boma à cause du retard de paiement de leur pension
Partagez

Des retraités du régime de la de Caisse nationale de sécurité sociale(CNSS) de Boma bancarisés à la Rawbank continuent de grogner. Pour une deuxième fois, ils sont allés à la mairie exiger l’implication de l’autorité urbaine pour obtenir le paiement de leur pension.

Parvis de la mairie de Boma ce matin d’avril ! Des retraités sont assis à même le sol.  D’autres croulant pourtant sous le poids de l’âge s’efforce de se tenir débout. Déjà que la majorité est arrivé à pied. Ces  pensionnés, une centaine qui reçoivent leur argent à la Rawbank ne comprennent pas que ceux qui ne sont pas bancarisés touchent à leur pension depuis le 12 avril et qu’eux doivent attendre. C’est le deuxième jour qu’ils envahissent la mairie. ‘’ Nous sommes ici parce que hier après avoir rencontré le maire, elle nous a dit que la direction de la CNSS à Kinshasa était en train de finaliser les opérations avec la Rawbank et qu’elle allait nous payer aujourd’hui. Curieusement, nous sommes allés à la banque, il n’y a eu aucun mouvement ‘’, regrette Tsimba Tsimba. ‘’ Cet argent qu’on nous paie c’est combien ? 220 000 fc (110$) le trimestre s’il vous plait. Est-ce pour cela ils doivent nous faire marcher  ‘’, vocifère Ngoma.  Une situation qui met mal à l’aise Marie-Josée Niongo, le maire. ‘’ Ils ont pris de l’âge la moindre chose à faire pour eux, c’est de les respecter ‘’, recommande Marie-Josée Niongo, le maire de Boma. La CNSS leur a remis, le lundi 20 avril avec 1 000 fc (0,1$) de transport pour qu’ils rentrent chez eux. ‘’ C’est un malentendu, la situation va être décantée. Il faut absolument que les retraités soient tous payés au même moment. Dès que vous recevez l’argent, attendez que la banque déclenche la paie. Cela va préserver la paix sociale ‘’, a exigé Marie-Josée Niongo. ‘’ Nous avons retenu la leçon nous prodiguée par le maire ‘’, a reconnu Mbenza, le directeur provincial de la Caisse nationale de sécurité sociale Kongo central 1.

Encore une promesse

Mais la solution n’a toujours pas encore été trouvée. Très fâchés, Ils doivent encore attendre le 21 avril. Leur président  Landu Yimbu sort des pourparlers avec le maire et le directeur provincial de la CNSS Kongo Central I. Les retraités sont toute oreille. ’’ Madame le maire vous présente des excuses pour ce désagrément. Elle a longuement parlé avec nos autorités, elle vous rassure que demain vous serez payés ‘’,tente-t-il d’apaiser. Un message entrecoupé par des chahuts. ‘’ Pas question ! ‘’, ont-ils réfuté en coeur. ‘’ Je me demande pourquoi la CNSS nous a obligés de toucher notre argent à la banque. Avant ce n’était pas comme ça ‘’,se désole Matondo. Marie Makoso est une veuve. Elle est allé à la banque tôt le matin pour espérer toucher à sa pension.  » Je viens de train loin. Imaginer j’habite très loin vers Matthieu à Boma 2 et il fallait marcher à pied pied de là, jusqu’ici. C’est fatigant ‘’,se plaint-elle. 

Comme hier, ces pensionnés ont encore reçu de la CNSS,1000 fc de transport. Si rien n’est fait le 21 avril, la situation risque de se compliquer.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.