La bonne gouvernance, un des axes prioritaires du Dr. Charles Mbala, nouveau DG de l’IME Kimpese

La bonne gouvernance, un des axes prioritaires du Dr. Charles Mbala, nouveau DG de l’IME Kimpese

Le Directeur général et représentant légal de l’Institut médical évangélique (IME) Kimpese, le professeur docteur Mbala a de nombreux défis à relever pour que cette institution protestante joue davantage de son rôle. Au cours de son installation pendant un culte mercredi 21 avril, il a dévoilé les nombreux axes prioritaires pour y parvenir.

La bonne gouvernance figure en première position. Certes, un des leviers importants de réussite de son mandat de cinq ans sur les actions à mener doublé de la redevabilité et du contrôle de qualité pour dit-il, ” redorer l’image et la fierté de cette prestigieuse institution chrétienne face aux nombreux défis ”. Il faudra aussi : améliorer les conditions d’accueil des patients, de leurs accompagnateurs, des travailleurs et la vie sociale de ces derniers ; mobiliser les ressources matérielles et financières; assurer le contrôle citoyen et la lutte contre la fraude ; créer des nouvelles sources d’autofinancement ; réduire substantiellement les dépenses ; assurer une évangélisation transformatrice des mentalités ;améliorer la qualité des infrastructures, des équipements ainsi que de l’hygiène et de l’assainissement. Parmi les dossiers épineux sur la table du DG : la non mécanisation par l’Etat de certains employés, la fuite des patients la nuit après avoir recouvré la santé, l’insolvabilité des entreprises privées et de l’Etat qui font soigner leurs agents. Jusque-là, cette institution tient grâce à la coopération avec l’Université de Kinshasa, l’Université protestante au Congo, les Soins de santé primaires en milieu rural(Sanru) et IMT Anvers. ‘’ Notre souhait est que vous continuez avec ces partenaires mais aussi ceux à venir ‘’, oriente le Prof. Dr. Mampunza. L’IME Kimpese sait aussi qu’il a la promesse de l’accompagnement du gouvernement provincial.

Mission complexe

Cette institution, une des plus grandes en RDC a connu de fortes périodes de gloire. Cinquième directeur général congolais après le décès du  Dr. Nsiangani, le directeur général Mbala est conscient du caractère complexe de sa mission. 

Crée en 1951 par des missionnaires protestants, l’IME Kimpese a pour mission: témoigner l’évangile du Christ par les activités médicales préventives et curatives; assurer la formation des professionnels de santé imprégnés des valeurs morales et de l’éthique chrétienne; fournir à la population et aux différentes formations médicales de la province des larges gammes de médicaments à des prix compétitifs. ” Assurer la bonne santé de notre population. Dans le programme du président Félix Tshisekedi, la santé occupe une place de choix. Nous devons nous mettre ensemble pour le bien-être de la population. Voilà la mission que vous avez aux côtés des enseignements ”, leur rappelle Atou Matubuana, le gouverneur. ” Nous croyons avec foi ferme que l’IME doit et va continuer à jouer pleinement son rôle. Il faut compter sur la grâce de Dieu et sur la participation active de tous, de chacun et de chacune ”, répond le professeur docteur Charles Mbala. Il compte appliquer la gestion basée sur les résultats où chacun doit rendre compte. Son mot d’ordre : ordre, discipline et changement des mentalités.

Un homme pétri de qualités

C’est le 16 mars que le Dr. Mbala a été choisi à ce poste. Marié, père de deux enfants (tous médecins), ce professeur des universités a été, auparavant, DG de l’Institut supérieur des techniques médicales de Kimpese et chef de département de l’enseignement à l’IME. ‘’Accomplissez votre tâche non pas par désir de gagner de l’argent mais par dévouement. Ne cherchez pas à dominer ceux qui ont été confié à votre égards mais soyez un modèle pour les travaux ‘’, lui conseille le prof. Dr. Sanguma, 2eme vice-président du Sénat. ‘’ Charles Mbala est un homme sérieux, travailleur, perspicace et déterminé ‘’, témoigne le professeur Mampuza.

Leave a Reply

Your email address will not be published.