Déclin du kikongo et ses variantes : la proposition du député national Papy Mantezolo

Déclin du kikongo et ses variantes : la proposition du député national Papy Mantezolo
Partagez

L’idée d’un édit pour protéger le Kikongo ya l’état et ses variantes a fait l’objet d’une entrevue mercredi 21 avril entre le député national Papy Mantezolo et le bureau de l’Assemblée provinciale du Kongo central.

Jean-Claude Mvuemba, le président de l’Assemblée provinciale qui apprécie l’idée du député national Papy Mantezolo lui a demandé de préparer une ébauche de l’édit afin que les députés en discutent. ‘’ Les édits sont de la compétence des députés provinciaux. Il est de bon aloi de nous référer à l’Assemblée provinciale qui doit légiférer afin que toute la province en bénéficie. Aujourd’hui, nous avons des manuels qui ont été imprimés par l’Enseignement primaire, secondaire et technique, malheureusement, ils l’ont été en kikongo du Bandundu. C’est une insulte pour le Kongo central et pour les députés provinciaux qui devait prendre une initiative ‘’, estime Mantezolo.

Ebauche de l’édit attendue

Le Kongo central est envahi par le Lingala, une des langues nationales très influentes au détriment de ses langues locales, le Kikongo et ses variantes. Même dans les campagnes les plus reculées, enfants, jeunes et vieux s’efforcent de parler le lingala. Les écoles qui enseignent en kikongo ya l’Etat sont rares.

Le député Mantezolo n’a pas dit comment cet édit va protéger les langues locales de sa province mais parle déjà de la probabilité de la mise en place d’une commission pour peaufiner l’initiative. Lundi 26 avril prochain, cet élu de Luozi compte déposer l’ébauche de l’édit à l’Assemblée provinciale.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*