RDC : par le tourisme, le gouvernement veut diversifier son économie

RDC : par le tourisme, le gouvernement veut diversifier son économie
Partagez

Le programme du gouvernement Sama Lukonde qui a obtenu son investiture lundi 26 avril à l’Assemblée nationale s’intitule  »Construire un état fort, prospère et solidaire ». Il fait notamment la part belle au tourisme, un ministère que pilote désormais Modero Nsimba. Objectif : diversifier l’économie encore portée par les minerais.

Le tourisme constitue le 37ème des 328 axes du programme de 64 pages du gouvernement Sama Lukonde, ‘’tourisme comme l’un des leviers de la diversification de l’économie, notamment à travers les partenariats public-privé, en créant des conditions propices à son essor en tant qu’industrie’’.

En effet, la RDC est un pays qui regorge divers sites touristiques. Le nouveau ministre Modero Nsimba doit pour se faire : Créer des zones de développement et d’expansion touristiques, améliorer le cadre légal et institutionnel du secteur du tourisme, cartographier (répertorier) les sites touristiques du pays, sécuriser, réhabiliter et créer des sites touristiques, s’assurer de la mobilisation et de la bonne affectation des recettes générées par le tourisme en vue de promouvoir le développement de ce secteur. Il doit notamment impulser l’Office national du tourisme (ONT).

Le gouvernement est investi, il va s’ensuivre la remise-reprise dans la plupart des ministères et le travail. Les députés ont relevé que les Congolais attendent beaucoup de cette équipe des ‘’warriors‘’. Les 328 axes de ce gouvernement jusqu’à 2023 ont besoin de 36 milliards de dollars.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.