Matadi : un incendie qui serait causé par un joint de chanvre ravage des maisons commerciales à Buima

Matadi : un incendie qui serait causé par un joint de chanvre ravage des maisons commerciales à Buima
Partagez

Un incendie a complètement détruit plusieurs maisons commerciales à Buima à Matadi, la nuit du lundi 26 à mardi 27 avril.
L’incendie serait provoqué par un joint de chanvre

A Buima ce matin, entre les avenues Masinga et Hervé Diakiese, près du bureau de la Socope, de la fumée s’échappe encore des débris calcinés des shops, boutiques, étalages, maison Quado et dépôt de carburant de fortune.
Tout est parti en fumée, il ne reste que carcasses de congélateurs et autres biens. Des câbles électriques dont un de moyenne tension, n’ont pas été épargnés, plongeant le quartier Soyo dans le noir.

D’après de nombreux témoins “un Quado ( réparateur des pneus, Ndlr) et un Khadafi (Vendeur de carburant, Ndlr), fumaient du chanvre dans leur dépôt de carburant. A la vue des policiers, les deux hommes se seraient enfuis et dans la précipitation l’un d’eux aurait jété le clope du chanvre dans un seau d’essence provoquant l’incendie”. “Nous avons tenté de le maîtriser, mais il était très puissant, les flammes et la chaleur étaient telles que nous n’avons pu rien sauver”, explique résigné un témoin de l’incendie qui s’affaire à rassembler les débris fumants.

A Matadi, ce n’est pas la première fois qu’un dépôt de carburant de fortune prenne feu. Si par le passé, des victimes humaines ont été recensées, aucune perte humaine n’est heureusement à déplorer cette fois, mais les pertes matérielles sont énormes pour les nombreux Matadiens qui y exerçaient dans l’informel.

D’après un policier trouvé sur le lieu de l’incendie “le Quado serait déjà aux arrêts depuis la nuit tandisque le Khadafi court encore”.

Ce matin, Jean-Marie N’sompa, le bourgmestre de la commune Matadi est venu constaté l’étendu des dégâts.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*