Kongo central: les propriétaires des pharmacies craignent que les expatriés ouvrent des pharmacies

Kongo central: les propriétaires des pharmacies craignent que les expatriés ouvrent des pharmacies
Partagez

Autant des expatriés chinois et indopakistanais envahissent le petit commerce en RDC, autant ils peuvent envahir le secteur pharmaceutique. La peur au ventre, l’Association des propriétaires des pharmacies (Aprophar) du Kongo central a rencontré le vice-gouverneur Justin Luemba pour que le gouvernement provincial veille.

Le comité de l’Aprophar est inquiet. Il a appris que des firmes pharmaceutiques des expatriés vont s’installer dans le Kongo central. Étant donné qu’elles vendent aussi en détails, ils sentent que leur commerce est en danger. Dr. Zola Nzambi, le président provincial de cette structure a plaidé pour l’implication des autorités provinciales pour barrer la route à ces expatriés qui vont ”tuer ” leur petit commerce comme c’est le cas avec d’autres activités.
Ils ont rencontré une oreille attentive.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.