Le ministre Modero Nsimba veut valoriser le personnel mal loti du tourisme

Le ministre Modero Nsimba veut valoriser le personnel mal loti du tourisme

Au cours de son entretien au jardin botanique de Kinshasa avec le secrétariat général du tourisme,l’Office national du tourisme (ONT),,l’Institut congolais pour la conservation de la nature et autres intervenants dans le secteur,Modero Nsimba,le ministre du tourisme constate que les agents appelés à faire vivre ces structures manquent un peu de tout. Pour réussir sa mission,il estime qu’il faut les valoriser.

Par Blaise Vangu


Un personnel appelé à promouvoir le tourisme mais qui manque de locaux. Son secrétariat général et Office national (ONT) sont locataires. ”On ne peut pas vendre le tourisme en travaillant dehors ”,ne comprend pas le ministre Modero Nsimba. Il manque des moyens de locomotion et outils de travail. ” Comment l’ONT peut acheter un serveur a
1 million de dollars mais manquer un bus qui coûte 54 000$ ? ”,se demande-t-il avant de promettre un moyen de locomotion et des bâtiments dignes.

Moderniser le tourisme

Modero Nsimba veut aussi moderniser le tourisme. ” Mon prédécesseur a déjà commencé la numérisation des billets d’avion. Nous allons généraliser du côté redevance hôtelière et des voyages maritimes et terrestres afin de rentabiliser ce secteur qui est si riche ”,promet le ministre.
Il veut ressusciter le tourisme scolaire, professionnel et d’affaires et la tour de la ville de Kinshasa. Avec des bus,des habitants vont découvrir leur ville.
Modero Nsimba dit aussi être nommé ministre pour ” changer la mauvaise image de la RDC sur le plan touristique ”.donner des orientations. ”Tous les acteurs,nous nous engageons à œuvrer pour le réussite de la vision qu’il donne au nom du gouvernement de la République afin qu’il ait développement et promotion du tourisme en RDC ”, rassure Jean Tshiali, secrétaire général au tourisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*