3ème vague de la Covid-19 en RDC avec les variants sud-africain et indien

3ème vague de la Covid-19 en RDC avec les variants sud-africain et indien

La RDC annonce officiellement la 3ème vague de la Covid-19. Les variants sud-africain et indien sont virulents, à en croire, le ministre de la Santé publique, hygiène et prévention le Dr Jean-Jacques Mbungani. Il demande aux congolais de respecter les mesures barrières.

Nombre croissant de nouveaux cas, des patients admis dans les centres de traitement Covid-19 et augmentation des décès : les variants sud-africain et indien sont asymptomatiques. Les patients ne présentent pas de toux ni de grippe mais des fièvres persistantes. Kinshasa en est l’épicentre. Dr Jean-Marie Kayembe est le responsable de la prise en charge médicale des patients de la Covid-19 à la riposte. Il pointe en premier le relâchement de l’observance des mesures barrières. ”Le virus a la capacité de muter, de se transformer et d’adopter, à travers le monde, différents variants: Indien, britannique, brésilien, sud-africain…Ces variants vous croyez qu’ils se déplacent comment ? Par le truchement des voyageurs ? Lorsque la surveillance notamment aux postes frontaliers n’est pas bien structurée, il (le virus, Ndlr) se transforme à travers le monde”, élucide-t-il.

Se faire vacciner

”Respecter les mesures actuelles et celles qui pourront être prises ultérieurement pour juguler cette crise sanitaire. Il s’agit notamment du port correcte et obligatoire du masque, le maintien de la distanciation sociale, le lavage des mains à l’eau , l’utilisation de la solution hydroalcoolique et au respect du couvre-feu à 22h”, rappelle le ministre de la Santé Jean-Jacques Mbungani qui prévient que la vaccination reste le moyen efficace. ”A ce jour, 25 000 à 26 000 personnes sont vaccinées en RDC. Nous n’avons pas appris qu’ils ont eu des effets indésirables majeurs”, met en confiance le Dr Jean-Marie Kayembe.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*