Kongo central : des kits de lutte contre la rougeole dans la zone de santé de Kuimba

Kongo central : des kits de lutte contre la rougeole dans la zone de santé de Kuimba

Après l’alerte du Dr Eddy Nimy sur des cas confirmés de rougeole dans la zone de santé de Kuimba, à Tshela, à l’ouest de la RDC qu’il dirige, le gouvernement provincial met à disposition des kits de prise en charge.

Crisoly Mawete, le ministre provincial de la Santé, accompagné du chef de division de la santé, a apporté des médicaments et de l’argent pour permettre de les acheminer dans l’aire de santé de Fundu Nzobe. ‘’Le gouverneur a agi avec promptitude avec ces Kits pour juguler cette épidémie pour que la maladie ne se propage pas dans d’autres aires de santé. La rougeole est une maladie virale très contagieuse. Si vous n’agissez pas à temps, l’épidémie se propage rapidement‘’, signale-t-il.

En effet, sur les 111 cas notifiés, il y a deux décès des enfants de moins d’une année, selon la zone de santé de Kuimba. Elle a envoyé 15 échantillons à l’Institut national de recherche biomédicale, onze cas ont été confirmés. Sur les cas notifiés, 97 enfants ont moins de 5 ans et 14, plus de 5 ans.

Fundu Nzobe, l’aire de santé défavorisée

Avec 102 376 habitants, la zone de santé de Kuimba compte onze aires de santé dont cinq frontalières à l’enclave de Cabinda, séparées par une frontière naturelle : le fleuve Shiloango.‘’ Beaucoup d’enfants ne sont pas vaccinés contre la rougeole à Cabinda. Lorsqu’il y a une frappée (déclaration de la maladie, Ndlr), ils viennent se faire soigner chez nous (Kuimba). A travers le fleuve Shiloango, il y a une population flottante. Il y a beaucoup des pécheurs qui y vivent tout le long, le soir lorsqu’ils ont fini de pécher, soit ils dorment dans l’enclave de Cabinda soit ils dorment chez nous qu’il s’agisse des Angolais ou Congolais. C’est ce qui pourrait favoriser la transmission de ce virus‘’, tente d’expliquer le Dr Eddy Nimy.

Eloignée de 80 km de Kuimba, l’aire de santé de Fundu Nzobe est le ventre mou de cette zone de santé. Elle est toujours ravitaillée en retard à cause de la route délabrée. Les moyens de locomotion posent de sérieux problèmes et le deuxième scanner qui doit être installé continue d’être gardé faute des techniciens pour l’installer.

Photo d’illustration

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*