A la CBFC ville francophone de Mbanza-Ngungu : des fidèles heureux de la consécration des pasteurs Joséphine Nsimba et Simon Bruno Malueki

A la CBFC ville francophone de Mbanza-Ngungu : des fidèles heureux de la consécration des pasteurs Joséphine Nsimba et Simon Bruno Malueki
Partagez

Des fidèles de la Communauté baptiste du fleuve Congo(CBFC) ont pris d’assaut le temple de leur paroisse ville francophone de Mbanza-Ngungu dimanche 13 juin. Heureux, ils sont venus encourager   viens de s’enrichir de deux nouveaux Joséphine Nsimba et Simon Bruno Malueki, consacrés pasteurs.

Des ouailles, plus de 5 000, venus de partout : Lubingua, dans le secteur de Gombe-Matadi et des environs dans le territoire de Mbanza-Ngungu, ceux de la cité portant le même nom, de kimpika  à Inkisi chantent et dansent à la gloire de Dieu. ‘’ Ma satisfaction est grande de voir celui qui m’a baptisé, mon père spirituel être consacré pasteur. Je suis la plus heureux de participer à cet événement très historique ‘’, jubile Rachel Diansonama, députée provinciale. Yvette Tuzolana est directrice de protocole. ‘’ C’est une joie. C’est la toute première fois que l’on organise ce genre d’activités dans notre paroisse. Il y avait un monde, et nous avons pu nous en sortir ‘’, dit-elle. ‘’ C’est la joie, pour avoir reçu un membre dans notre corporation de pasteur, ajoute le révérend Pr. docteur André Bokundoa, président de l’Eglise du christ au Congo qui les a consacrés.  On est pasteur mais tous ne sont pas consacrés. Maintenant, ils se  sont engagés à servir à jamais l’Eternel. ‘’

Consécration des pasteurs Joséphine Nsimba et Simon Bruno Malueki par le président de l’Eglise du christ au Congo André Bokundoa

Des pasteurs émanation des fidèles

La CBFC est subdivisée en fleuve : Haut-Fleuve, Moyen-Fleuve, Bas-Fleuve…Cette consécration concerne le Bas-Fleuve, une des régions qui manquent des pasteurs consacrés. Ils sont désormais  39, là où certains ont 100 d’autres 200. ‘’ Deux, c’est déjà bon. Mais nous voulons encore plus. Il y a des endroits qui ne sont pas encore touchés, où il y a encore des catéchistes qui doivent attendre un mois pour que le pasteur vienne donner la sainte cène ou baptiser les fidèles. Maintenant que le nombre augmente, nous croyons que le travail du Seigneur ira de l’avant ’’, espère le président de l’Eglise du christ au Congo qui déclare 2021, année de l’humilité, de l’amour.

Ce sont les fidèles des églises locales de  Lubingua et de Kimpika qui, après avoir apprécié ces pasteurs les ont présentés au conseil de district de Ngombe-Lutete qui, à leur tour, les ont présentés à l’assemblée générale ordinaire. ‘’ Aujourd’hui, nous rendons grâce à l’Eternel qui permet à l’église locale francophone ville de vivre cet événement historique de notre église ‘’, loue le révérend Valère Batama, secrétaire régional de la CBFC, Bas-fleuve.

Aux pasteurs Joséphine Nsimba et Simon Bruno Malueki, le pasteur Dilu leur recommande ‘’ d’être des athlètes, de demeurer fidèles, d’être irréprochables, bienveillants et prompts à pardonner ‘’.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.