Covid-19 : le ministre national de la Santé annonce l’arrivée imminente d’autres types de vaccins en RDC

Covid-19 : le ministre national de la Santé annonce l’arrivée imminente d’autres types de vaccins en RDC
Partagez

Dès le début du mois prochain, la RDC va recevoir d’autres types de vaccins contre la Covid-19. L’annonce est faite par le ministre de la Santé Jean-Jacques Mbungani, à Mbanza-Ngungu.

A Mbanza-Ngungu, 845 volontaires ont reçu le vaccin AstraZeneca. A deux jours de la péremption de ce vaccin contre la Covid-19, l’engouement demeure total. ‘’ A quand donc la prochaine livraison ? ‘’, demande Dr Philipe Pululu, médecin chef de zone de santé de Mbanza-Ngungu au ministre national de la Santé. ‘’ Les efforts sont fournis au niveau national et dans le cadre de la facilité Covax, nous aurons d’autres types de vaccins d’ici le début du mois prochain pour que la population puisse faire le choix éclairé sur les types de vaccins ‘’, répond Jean-Jacques Mbungani.

25% de la population cible

En RDC, la vaccination a débuté le 19 avril dernier avec Astrazeneca. Le bulletin du 20 juin dernier du secrétariat de la riposte contre la pandémie relève 41 916 personnes vaccinées dans les sept provinces ciblées à la date du 19 juin. Mais, il y a encore beaucoup qui refusent de se vaccinner. Ils réclament d’autres vaccins pour opérer un choix. ‘’ La vaccination étant également maintenant un moyen de riposte contre la Covid-19, nous encourageons la population à se faire vacciner pour contribuer à ce qu’on appelle l’immunité collective nationale et mondiale. Nous avons la prétention de vacciner dans notre pays une population cible de 25% ‘’, fait savoir le ministre de la Santé. Avec ces nouveaux types de vaccins qui arrivent, le gouvernement compte accélérer la vaccination. ‘’ Elle contribue à protéger notre population ‘’, soutient le ministre.

Médicaments contre la Covid-19

L’objet principal de la mission de Jean-Jacques Mbungani était de remettre à l’hôpital de Nsona-Nkulu, à Mbanza-Ngungu des médicaments de prise en charge des patients atteints de la Covid-19. ‘’ Nous, personnel de la santé, avons le rôle d’être ceux qui vont tirer en premier la sonnette d’alarme, rappelle le ministre. C’est pourquoi, je félicite le personnel médical de cet hôpital pour le travail que vous faites. Je sais que les conditions ne sont pas faciles mais par l’abnégation qui est vôtre, vous soignez la population ici, à Mbanza-Ngungu. ‘’

La zone de santé de Mbanza-Ngungu a enregistré son premier cas de Covid-19 le 25 mai 2020. Le cumul des cas dans cette partie du pays est de 226 contaminés et 21 décès. ” Pour nous le personnel soignant, la plus grande douleur lorsque nous sommes en face d’un malade, c’est de manquer des médicaments pour les soigner après avoir posé le diagnostic. Quand les autorités nous viennent en appui, nous ne pouvons qu’être dans la joie ”, laisse transparaître le médecin directeur de Nsona-Nkulu.

Lire aussi:Réaction du ministre national de la Santé, à Mbanza-Ngungu sur la grève des paramédicaux en RDC

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*