Réaction du ministre national de la Santé, à Mbanza-Ngungu sur la grève des paramédicaux en RDC

Réaction du ministre national de la Santé, à Mbanza-Ngungu sur la grève des paramédicaux en RDC
Partagez

En séjour à Mbanza-Ngungu, au Kongo central, le ministre national de la Santé Jean-Jacques Mbungani a réagi sur la grève décrétée en RDC par le personnel médical non médecin. Il s’est voulu rassurant.

‘’ Des solutions sont en train d’être prises. Au niveau du gouvernement, le ministre du Budget, de la Santé allons cet après-midi encore avec les syndicats trouver une solution par rapport aux primes et barèmes ‘’, apaise le ministre de la Santé interrompu par des applaudissements et des yoyos. Jean-Jacques Mbungani enchaine: ‘’ C’est une promesse ferme, dans les heures à venir, vous entendrez des propositions et des simulations pour que le personnel reprenne le travail de manière régulière. ‘’ Il répondait ainsi à l’allocution du médecin chef de zone de santé de Mbanza-Ngungu, Dr Philipe Pululu, à l’hôpital général de référence de Nsona-Nkulu, devant un parterre de médecins, paramédicaux et autorités politico-administratives. Il a effleuré cette grève.

En RDC, les paramédicaux sont en grève sèche depuis le 8 juin dernier pour réclamer l’exécution  des crédits budgétaires, la mécanisation des agents non primés, l’application du protocole d’accord… Au Kongo central, ils ont emboité les pas, le 17 juin dernier. Une grève qui cause des soucis notamment aux patients.

Lire aussi:Kongo central: les paramédicaux des hôpitaux publics décrètent dix jours de grève

Le ministre national de la Santé séjourne dans cette partie du Kongo central pour remettre à cette zone de santé, des médicaments de prise en charge des patients atteints de la Covid-19.

Lire aussi:Kongo central : du matériel pour la prise en charge des patients atteints de la Covid-19

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*