Spoliation, braconnage, déboisement… : Modero Nsimba décide de sauver le parc marin des mangroves de Muanda

Spoliation, braconnage, déboisement… : Modero Nsimba décide de sauver le parc marin des mangroves de Muanda
Partagez

Sabotage ! Le parc marin de Muanda est une merveille qui risque de disparaitre si l’on y prend garde : spoliation, braconnage, déboisement… Le ministre du Tourisme Modero Nsimba rencontre un personnel qui se décarcasse pour sauver ce qui peut l’être mais qui a inéluctablement besoin de soutien.

Par Blaise Vangu

Cap sur l’île des mangroves. Le ministre du Tourisme fait une randonnée dans le parc.  ‘’’’ Si ce littoral existe aujourd’hui, c’est grâce à la mangrove. C’est une barrière contre l’érosion, un refuge des derniers lamantins d’Afrique centrale. La côte également importante car il y a beaucoup de tortues qui viennent y pondre ‘’, prévient Marcel Collé, directeur de l’ile des mangroves. ‘’ C’est magnifique ! Nous voulons rendre le parc fréquentable en mettant des structures d’accueil ‘’, promet-il.  Mais comment y parvenir car cet écosystème de marais maritime est victime de sabotage. ‘’ Nous allons aider le chef du site pour lutter contre la spoliation, le déboisement et le braconnage ‘’, rassure Modero.

Rouvrir la plage

Muanda, c’est la cité balnéaire.  Le ministre du Tourisme désire matérialiser la décision prise par son prédécesseur, à savoir, rouvrir la plage de Muanda. ‘’ J’ai reçu la note technique de l’Institut congolais pour la conservation de la nature qui demande deux canaux, une tour de contrôle pour les maitres-nageurs, un investissement qui tourne autour de 50 000$ que mon ministère va financer. Malheureusement, les mesures sur la Covid-19 nous restreignent. Nous allons en attendant placer quelque chose de provisoire ‘’, annonce–t-il en apaisant les Muandais. Ils étaient venus nombreux pour l’accueillir. Ils chantaient et dansaient à l’arrivée de Modero Nsimba. Beaucoup brandissent des rameaux. Un groupe de jeunes se sont pointés avec une banderole à un endroit stratégique pour faire passer un message : Merci Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi pour la nomination de l’honorable Modero Nsimba comme ministre du Tourisme. Les messages du genre sont légion. ‘’ Depuis l’indépendance, nous n’avons jamais eu un ministre dans le gouvernement central. Merci monsieur le président, que Dieu vous protège et vous bénisse richement ‘’, se ressassait un jeune.

Ces habitants attendent que leur territoire touristique draine du monde et que le tourisme relève leur économie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.