Mort de l’ancien avocat général de la République, Léon Ngoy Mbikani

Mort de l’ancien avocat général de la République, Léon Ngoy Mbikani
Partagez

Ancien avocat général de la République, avocat, président de la commission de lutte contre la corruption au Bas-Congo (aujourd’hui Kongo central) et secrétaire général adjoint du gouvernement provincial du Kongo central, Léon Ngoy Mbikani est décédé des suites de maladie, à Kinshasa, vendredi 16 juillet.

Dans le monde de la justice, Léon Ngoy Mbikani a assumé plusieurs fonctions notamment celle de secrétaire général à la Justice. Sa carrière a été riche:

1971- 1972 : conseiller juridique  à  l’université du Zaïre;

1973 -1974 : Juge au Tribunal de Paix d’Isiro ;

.1975-1978 : chef du Parquet et puis procureur de la République  au parquet de grande instance de Bunia ;

1978-1982 : Avocat Général au parquet près la Cour d’appel de Kisangani ;

1982- 1983 : Procureur Général près la cour d’Appel de  Mbujimayi ;

1983-1987 : Procureur général près la cour d’appel de  Kananga ;

1987-1989 : inspecteur a l’inspectorat général des Services Judiciaires ;

1989 – 2002 : secrétaire général au ministère de la Justice ;

2002-2008 : avocat Général de la République près le parquet général de la République.

Un père particulier

C’est en 2008 qu’il prend sa retraite. Cependant, en 2009, il prête serment comme Avocat au barreau de Kinshasa- Matete. Grâce à son expertise avérée, le gouverneur Simon-Floribert Mbatshi a fait appel à lui pour présider la commission provincial de lutte contre la corruption. Après avoir travaillé avec le gouverneur Jacques Mbadu(conseiller juridique), il sera nommé secrétaire général adjoint du gouvernement Matubuana 1.

Originaire de Tshela, né à Kingunda, à Maduda en 1942, il a étudié au Petit séminaire de Mbata Kiela, au collège de Mbanza-Mboma avant de faire des études supérieures à l’université de Lubumbashi en 1971.
Léon Ngoy a notamment bénéficié du soutien du gouverneur Atou Matubuana qui reconnaissait ses compétences pour des soins en Inde. Malheureusement, son horloge vitale s’est arrêtée à 3 heures 40 du matin des suites d’une courte maladie

Il était d’un calme et d’une générosité sans pareil , un père affable qui laisse ses enfants très éplorés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.