Pour la 2ème fois, Félix Tshisekedi promet d’évaluer les actions des gouvernements provinciaux

Pour la 2ème fois, Félix Tshisekedi promet d’évaluer les actions des gouvernements provinciaux
Partagez


Au séminaire du gouvernement qui se tient au Fleuve Congo hôtel, Félix Tshisekedi promet d’évaluer aussi les gouvernements provinciaux.  Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ?


Semestriellement, le président de la République promet d’ évaluer l’action du gouvernement central mais aussi des gouvernements provinciaux. ‘’ Ce séminaire sera aussi l’opportunité d’affirmer l’importance de l’évaluation des actions prises pour s’assurer de leur mise en application effective et de leur impact potentiel sur les populations. En cela, le Conseil présidentiel d’Eveil stratégique créé au sein de mon cabinet et destiné à assurer le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre des engagements sera d’un apport significatif ‘’, souligne Félix Tshisekedi.


Le contrôle sera-t-il au rendez-vous ?
Mai 2019, il avait présidé un séminaire en faveur des gouverneurs et vice-gouverneurs. Il avait promis  mettre en place un contrat-programme entre le gouvernement central et les gouverneurs et vice-gouverneurs des provinces. Objectif : lui permettre de faire une évaluation trimestrielle de l’action de ces dirigeants. Malheureusement, cela n’a jamais été fait. Conséquence : les provinces malgré la présence de leurs régies des recettes ne se développent pas. Les membres des gouvernements provinciaux et les agents des gouvernorats sont impayés. Depuis quelques mois, les provinces ont reçu par deux fois des frais d’investissements qui selon une source crédible sont évalués à 1 400 000 dollars mensuellement. Le contrôle promis sera-t-il effectif ? En tout cas, le séminaire du gouvernement qui prend fin le 24 juillet dit vouloir : créer une dynamique de changement par la culture de l’excellence et la gestion axée sur les résultats.

Photo presse présidentielle

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.