Pourcentage élevé de filles à l’Enafep à Matadi : le Pr. J.P Ngoma les conscientise

Pourcentage élevé de filles à l’Enafep à Matadi : le Pr. J.P Ngoma les conscientise
Partagez

A Ecole primaire de Fatima, à Matadi,  au lancement de l’Examen national de fin d’études primaires(Enafep), Jean-Pierre Ngoma, le directeur de cabinet adjoint du gouverneur, est agréablement surpris de la hausse de la participation des filles. Occasion pour lui d’encourager les jeunes filles à aller plus loin.

Les statistiques révèlent que sur les 12 269 élèves qui participent à l’Enafep à Matadi, 52% sont des filles. Le taux d’accroissement est de 2% par rapport à l’édition 2020. Dans l’ensemble dans la province éducationnelle du Kongo central I, ce taux est de 49% pour les 48 684 élèves de la 6ème primaire. ‘’ C’est quelque chose à encourager. Il faut maintenant conscientiser les jeunes filles pour qu’elles aient de l’ambition ‘’, estime Jean-Pierre Ngoma. Malgré ce succès, ‘’ le taux baisse parfois aux humanités, davantage à l’université et au-delà, elles sont invisibles’’. ‘’ Elles font les mêmes études avec les garçons. Se marier, c’est bien mais savoir se prendre en charge, c’est tout à fait une bonne chose ‘’, encourage le directeur de cabinet adjoint du gouverneur en charge des questions politiques. ‘’ Je serai médecin, j’étudie pour le devenir comme mon père ‘’, répond une élève, rassurée d’aller en première secondaire avec un grand pourcentage.

Le premier jour a été consacré à la culture générale et au français. Le vendredi 6 août, fin des épreuves, les élèves sont soumis au calcul et aux sciences.

Photo d’illustration

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.