Port en eaux profondes de Banana: début des travaux complémentaires

Port en eaux profondes de Banana: début des travaux complémentaires
Partagez

Dans le site de la construction du port en eaux profondes de Banana, des équipes de DP Word, l’entreprise d’Etat des Emirats Arabes Unis, concessionnaire de cet ouvrage, réalise des travaux complémentaires.

par Blaise Vangu

Ces études complémentaires suivies d’une conception détaillée dureront entre trois et quatre mois.  »Cela permettra à ce que quand on va lancer l’appel d’offre pour le sélectionneur, la société qui va entreprendre les travaux ait assez de données », explique Jules-Claude Makoso, le représentant de l’entreprise DP Word. Présente dans 103 pays avec plus de 50 000 travailleurs, DP Word est le 3ème opérateur portuaire dans le monde. Cette société qui a trouvé les moyens pour la construction de ce port en eaux profondes va aussi intervenir dans toutes les étapes des travaux.
Une rencontre a eu lieu être cette entreprise et le ministre des Transports, voies de communication et désenclavement Chérubin Okende. Étaient associés : le ministre du Tourisme Modero Nsimba, le conseiller du chef de l’État André Wameso, les députés nationaux Muller Luthelo, Nelly Muinga, Midi, le sénateur Roger Muaka et le gouverneur du Kongo central Atou Matubuana.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.