Mbanza-Ngungu : plusieurs présumés ‘’Kulunas ‘’ aux arrêts

Mbanza-Ngungu : plusieurs présumés ‘’Kulunas ‘’ aux arrêts
Partagez

Grâce à une opération mixte police-Forces armées de la RDC, à Mbanza-Ngungu, au Kongo central, 61 présumés racketteurs sont entre les mains de la police.

Deux autres grands présumés ‘’Kulunas ‘’ ont pris fuite au Camp Efatbl. L’un d’eux avait pourtant été arrêté avec sa machette. Les autres repartis dans trois différents cachots sont en train d’être acheminés en prison. Parmi eux, beaucoup possédaient des armes blanches et du chanvre. ” Nous sommes dans le cadre de notre mission ordinaire la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes. Nous remercions les habitants pour leur collaboration. Nous avons été dépêchés par le gouverneur de province qui a entendu le cri d’alarme de la population qui ne savait plus passer dans certains quartiers après 19 heures. Nous sommes venus rechercher ces malfrats. Nous les avons pris en flagrant délit. Nous les avons mis à la disposition du parquet ”, se réjouit le colonel Blaise Kilimbalimba. D’autres par contre clament leur innocence. Leurs membres de famille venus nombreux au commissariat du territoire sont en larmes.

Mbanza-Ngungu est en proie à des malfrats qui tuent, blessent et pillent les habitants. Ils se sont repartis en groupe dans des avenues où ils opèrent. ” Tous ces quartiers seront occupés chaque jours par des policiers ”, promet le Colonel Kilimbalimba.

Deux numéros de la police sont mis à disposition des habitants:0822272391 et 0898069489

Lire aussi:A Mbanza-Ngungu, des racketteurs répartis dans les avenues imposent leur loi

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.