Kongo Central : le ministre Pierre Kabangu dans le viseur du procureur général près la Cour de cassation

Kongo Central : le ministre Pierre Kabangu dans le viseur du procureur général près la Cour de cassation
Partagez

Accusé de corréité  de détournement des deniers publics, le procureur général près la Cour de cassation Victor Mumba demande l’autorisation à l’Assemblée provinciale du Kongo central une instruction à charge du ministre provincial Pierre Kabangu.

Le procureur général explique que ‘’pendant la période allant du 1 er janvier 2019 à juin 2021, Pierre Kabangu, ordonnateur des recettes et dépenses de la province du Kongo central s’est érigé en comptable public ‘’. Il a, à l’en croire, ‘’ perçu du comptable public Mafwala  1. 972. 540. 000 des Francs congolais ( 986 270 $ ) au motif de frais secret de recherche et n’a produit aucune pièce justificative quant aux dépenses y afférentes ‘’. Victor Mumba qualifie ces faits de ‘’ corréité  de détournement des deniers publics ‘’. Il se base sur le rapport de l’Inspection générale des finances(IGF) qui a aussi saisi la justice pour un autre présumé détournement de plus de 10 millions de dollars qui met en cause, le comptable public Mafwala, le directeur de cabinet du ministre des Finances Claude Nzinga déjà aux arrêts, Atou Matubuana dont l’intérim est assumé par Justin Luemba(gouverneur ai) ; Pathy Samba, son secrétaire particulier et Kheme Fuka, son assistant, trous trois introuvables. ‘’ Qu’il plaise à votre auguste assemblée provinciale d’autoriser l’instruction à charge du ministre provincial des finances Pierre Kabangu et de lui permettre de présenter ses moyens de défense’’, demande le procureur général.

Ce n’est pas pour la première fois que le procureur général près la Cour de cassation s’adresse aux députés provinciaux. Il avait demandé en 2019 pour entendre le gouverneur Atou Matubuana taxé de commanditaire de Mimigate. Livreront ils leur collègue devenu ministre des Finances?

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.