Evasion à la prison de Boma: les agents de sécurité pointés du doigt

Evasion à la prison de Boma: les agents de sécurité pointés du doigt
Partagez

Le directeur de la prison urbaine de Boma ne comprend pas que des pensionnaires de cette institution carcérale s’évadent sous la barbe des agents de sécurité le samedi 25 septembre. Des sanctions vont tomber. Déjà, qu’ il est instruit par le procureur de la République de virer le capita général.

Le procureur de la République ne veut plus voir le capita général de la prison de Boma. Treize prisonniers ont décidé de s’enfuir. Bien que tout s’y prêtait déjà dans cette prison dont le délabrement est source d’insécurité, la thèse de la connivence n’est pas écartée .  » De ce nombre: six prévenus du tribunal de grande instance, deux du parquet et cinq condamnés », informe le directeur de la prison Bernard Mbala. Il pointe du doigt les agents de sécurité.’  »Moi je suis là pour l’administration, les militaires et les policiers de garde assurent la sécurité. Ces prisonniers se sont évadés librement malgré la présence des agents de l’ordre. Selon le rapport reçu, ils se sont bagarrés à l’intérieur puis ils sont sortis au vu et au su de tout le monde pour s’évader », déplore-t-il.

Vivement une autre prison à Muanda

La situation sécuritaire à la prison centrale de Boma est préoccupante. Tous les murs sont presque écroulés et lézardés. ’’Ceux que nous gardons ce sont des volontaires même les autorités le savent. Malgré ces conditions nous essayons de maintenir l’ordre. Mais ce qui s’est passé samedi nous pousse à nous poser des questions  », s’inquiète le directeur de cette institution carcérale.

Parmi les prisons jusque là visitées par Albert-Fabrice Puela, ministre des Droits humains en juin dernier, il y a celle de Boma. Outre la vétusté , les conditions sanitaires et alimentaires laissent à désirer . Bernard Mbala se fait déjà une idée pour trouver une solution aux problèmes de cette prison:
 » Revoir le budget alloué à la prise en charge. Et si possible, construire une autre prison dans le territoire de Muanda parce que Boma ne répond plus aux normes. Cela permettra de la désengorger .  »
Dans l’entretemps, les enquêtes se poursuivent.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.