Des bandits armés éventrent les tombes des missionnaires suédois à Wombo, au Kongo central

Des bandits armés éventrent les tombes des missionnaires suédois à Wombo, au Kongo central
Partagez

Quatre tombes des missionnaires suédois ont été profanées à la paroisse protestante de la 23 ème communauté évangélique du Congo, paroisse de Mukimbungu, à Kasi dans le secteur de Wombo, en territoire de Songololo, au Kongo central dans la nuit du mercredi 29 à jeudi 30 septembre. La société civile déplore l’insécurité dans leur juridiction.

Les images montrent que ces bandits ont pris le temps de démolir les tombes tellement qu’elles étaient construites en béton. Sur une épitaphe, il est écrit : Missionnaire Anna Olsson. Des tombes des missionnaires qui datent de plusieurs décennies. Les habitants sont indignés.  »Ils ont entouré la mission. Ils étaient lourdement armés. Le respect des morts n’existe pas. Nous demandons aux autorités de renforcer la sécurité », plaide Lumonika, président de la Nouvelle société civile de Wombo. Dieu merci Wanani, le Pasteur responsable signale que ces bandits sont arrivés  »à bord d’une jeep ».
Selon certains habitants, des minerais seraient enfuis dans les tombes de ses missionnaires. Serait- il le mobile de cette profanation ? Une enquête est ouverte.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.