» On était entre 50 000 et 70 000 à être plus chaud que le climat  » : à Bruxelles, la marche réussie de la coalition climat

 » On était entre 50 000 et 70 000 à être plus chaud que le climat  » : à Bruxelles, la marche réussie de la coalition climat
Partagez

Pour réclamer des gestes forts pour le climat, la coalition Climat est descendu dimanche 10 octobre dans la rue, à Bruxelles, l’après midi. La mobilisation était tous azimuts.

Par notre correspondante à Bruxelles Marie-louise Poba Ikele

Les stations de métro sont prises d’assaut par un grand nombre de manifestants avec leurs
pancartes, affichant des messages qui révèlent leurs revendications: “ The world is getting hotter”( Le monde devient de plus en plus chaud, ndlr), “ De tous les maux, la complaisance est le plus mortel”, “ Stop 5G”, “On avait dit 1,5°C” …Ils viennent de toute la Belgique, enfants, adolescent et adultes. L’on peut même voir des personnes de 3ème âge se presser les uns contre les autres dans les métros qui affichent complets. Ils se dirigent tous à la gare du Nord, point de départ de la manifestation. Leur point de chute : le parc du Cinquantenaire en face des bureaux de l’Union européenne. Pour contribuer à cette manifestation, les transports en commun sont gratuits et la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB), la société nationale de transport a rendu l’accès libre au public de 12h à 19h.
“On était entre 50 000 et 70 000 à être plus chauds que le climat!”, poste Charlotte Mouget sur la page Facebook de la Coalition.
La police elle parle de 25 000.

Lutter contre le réchauffement climatique

Sur la route, les cyclistes ont mené le cortège suivi des piétons habillés en vert pour la plupart. Ceux-ci arboraient des bannières pour les uns, des pancartes pour les autres. Par moments, le son assourdissant des trompettes agrémentait la marche.
 » A la veille d’un important sommet européen et de la conférence climatique de Glasgow(C0P26, la Coalition climat organisait cette manifestation pour réclamer un monde plus solidaire, juste et durable! Plus que jamais, la lutte contre le dérèglement climatique doit être la priorité de toutes et de tous” , explique Charlotte Mouget.
Pour Chimène Nangi, ” C’est un premier pas. Ce que nous voulons, c’est faire entendre nos voix pour la concrétisation des promesses faites. C’est la première fois que je prenne part à cette activité, j’ai vu des familles entières se mobiliser depuis la Gare du Nord. Je viens de Verviers, l’une des villes qui a connu des inondations en Juillet dernier, et je crois que c’est à cause du changement climatique ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.