Modero Nsimba, ministre du Tourisme: » Nous assurons actuellement la grandeur du Congo à travers le président Félix Tshisekedi  »

Modero Nsimba, ministre du Tourisme: » Nous assurons actuellement la grandeur du Congo à travers le président Félix Tshisekedi  »
Partagez

Pendant que le 14 octobre, le rideau de la semaine congolaise du tourisme au Lualaba retombe, Modero Nsimba, le ministre congolais du Tourisme réalise le succès de cette activité, il estime que: » Nous assurons actuellement la grandeur du Congo à travers le président Félix Tshisekedi  ». Les recommandations qui en sont issues, il y met un point d’honneur à leur matérialisation.

Un mot résume la fin de ces assises:remerciements, une attitude: la joie, un désir : vivement la prochaine semaine congolaise du tourisme. Pour Modero Nsimba qui se fait appeler  » le ministre de la publicité du Congo », son pays, c’est le tourisme.  » Dites à nos ancêtres que nous sommes en train de rendre le Congo grand », dit-il en liminaire. Une phrase qui s’accompagne d’applaudissements.  » Nous ne chanterons plus au futur nous, nous peuplerons ton sol et nous assurerons ta grandeur. Nous assurons actuellement la grandeur du Congo à travers le président Félix Tshisekedi  », soutient-il.Tonnerre d’applaudissements encore.

Des recommandations

La semaine congolaise du tourisme, 54 ans après, s’est tenue au Lualaba du 9 au 13 octobre. Elle s’est poursuivie le 14 octobre. Les quatre panels retenus sur base du thème de l’année sont: Tourisme, développement t et promotion du tourisme en RDC; tourisme, numérisation et standards(normes); tourisme, investissements, risques et secteurs opérationnels et professionnalisation du secteur et valorisation du métier du tourisme ont accouché des recommandations. Parmi elles:
-La vulgarisation de la loi 18/018/ du 19 juillet 2018 portant principes fondamentaux du tourisme;
-L’amélioration de la gouvernance du secteur pour éviter les tracasseries auprès des opérateurs;
-La poursuite de la digitalisation du secteur;
-La recherche et la canalisation des investissements à travers des mécanismes incitatifs;
-La Valorisation des métiers du tourisme;
-La nécessité d’élaborer la politique nationale du tourisme ainsi que le plan directeur du tourisme…  » Des ressources des différents panels découlera une politique pragmatique que je compte implémenter sans transition  », assure Fify Masuka, gouverneure ai du Lualaba. Modero Nsimba promet lui, que ces recommandations seront appliquées. Cependant, il estime que  » plus il y aura lutte contre le détournement et le vol des fonds pour la promotion du tourisme, plus il sera fait davantage dans ce secteur  ».
Rose Mutombo, ministre d’Etat, ministre de la Justice qui éteint les lampions de cette semaine congolaise du tourisme au Lualaba invite les autres provinces à se porter candidates à l’organisation de la prochaine semaine du tourisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.