Election du gouverneur et vice-gouverneur du Kongo central : Guylain Phanzu et Kabuiku déposent leur candidature

Election du gouverneur et vice-gouverneur du Kongo central : Guylain Phanzu et Kabuiku déposent leur candidature

Le secrétariat exécutif de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) Kongo central enregistre le tout premier ticket pour les élections du gouverneur et du vice-gouverneur. Guylain Phanzu, ancien ministre provincial de l’Energie a pour candidat vice-gouverneur Kabuiku.

Par Chadrack Kayi et Laurent Mpaka

« Je suis venu officiellement déposer ma candidature comme gouverneur de la province du Kongo central. Et je suis accompagné de mon colistier, le ministre Kabuiku qui est dans la même liste que moi comme candidat vice-gouverneur de la province », annonce Guylain Phanzu. : »Je tiens à rappeler à la CENI que c’est une commission réellement indépendante. Quand nous disons que c’est une commission indépendante, c’est-à-dire qu’elle n’est pas sujette aux sollicitations ou interventions du pouvoir central. Je tiens à rappeler, eu égard à la loi électorale, dès lors que le ministre de l’Intérieur a saisi la CENI pour l’organisation des élections, le gouvernement est désaisi de ce problème. Il ressort de la CENI d’organiser les élections en toute transparence. Et quand on parle de transparence, ça veut dire le respect des règles du jeu ».

Selon le calendrier publié par la CENI, c’est le 31 octobre que prend fin le dépôt des candidatures. L’élection est prévue pour le 3 décembre. Mais beaucoup de candidats n’ont pas déposé leurs candidatures suite au message du gouvernement qui demandait à la CENI de repousser l’élection d’un mois. Le Bureau de réception et de traitement des candidatures du Kongo central dit n’avoir pas reçu une instruction contraire. Guylain
Phanzu lui, exhorte le gouvernement,  » à ne pas tergiverser parce qu’il y a des gouvernements provinciaux qui sont démissionnaires ou ne sont pas en plein exercice. Le Congo doit se développer et le développement se passe à la base. Pour ce faire, on ne peut pas laisser de longs moments d’iterim. Donc, il faut que nous puissions y aller dès lors que la CENI a été notifiée ».
Si 36 formulaires sont retirés, le tandem Phanzu-Kabuilu est le premier à déposer sa candidature.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.