Baromètre Voix & Choix : la RDC dernière des pays de la SADC dans plusieurs domaines

Baromètre Voix & Choix : la RDC dernière des pays de la SADC dans plusieurs domaines

Le processus de la mise en œuvre du protocole de la SADC sur le genre et le développement  est peu reluisant pour la RDC à en croire le Baromètre Voix & Choix. Dans les domaines comme la santé, les violences basées sur le genre, la santé sexuelle et reproductive, la gouvernance…elle se classe au bas de l’échelle. Pour 2021, le Baromètre a intégré la vaccination contre la Covid-19, un autre domaine pour laquelle la RDC bat aussi de l’aile.

Les résultats du baromètre présentés fin octobre à Kinshasa relèvent que ‘’la RDC est 16ème sur les 16 pays de la SADC’’ (Afrique australe  et Océan indien dont la RDC) concernant les sources féminines. Serge Ndongo de Coalition des femmes pour la paix et le développement (CFPD) cite notamment  le mariage précoce. ‘’ Il faut savoir qu’en RDC les lois qui  protègent les enfants en cette matière existent. Cependant, ce phénomène est récurent dans les milieux ruraux malgré l’existence des textes juridiques ‘’, regrette-t-il. Docteur Angèle Mabiala parle elle, de la santé sexuelle et reproductive, un autre domaine qui ne marche dans son pays. Elle met un accent sur l’avortement sécurisé en s’appuyant sur l’accord de Maputo. ‘’ On doit libéraliser l’avortement pour diminuer le taux de mortalité maternelle en RDC’’, soutient-elle.  Pendant le confinement dû au Coronavirus, la RDC a connu une hausse de violences sexuelles : 20% de cas de violences domestiques ont été enregistrés.

Intégration de la vaccination contre la Covid-19

Le baromètre est un outil de plaidoyer et de promotion des droits des femmes dans tous les domaines : la santé, l’éducation, la gouvernance et la santé sexuelle et reproductive. La justice pour la vaccination est le thème inséré dans le Baromètre 2021. Là encore, le pays connait une lenteur dans l’administration de vaccin contre le coronavirus. La RDC est parmi les premiers pays en Afrique  à recevoir les vaccins contre la Covid-19 mais elle se range presqu’en dernière position des pays qui ont moins vacciné leurs habitants. Selon le bulletin épidémiologique en RDC du secrétariat technique de la Covid-19 du 29 octobre dernier ‘’depuis le 19 avril, 14 provinces sur 26 sont concernées par la vaccination. 82 151 personnes ont reçu le vaccin Astrazeneca 82 151 ; Moderna 10 154  et Pfizer 1 445 ’’ soit 93 750 vaccinés sur une population de plus de 80 millions d’habitants. Les habitants refusent de se faire vacciner à cause du déni de la maladie pour certains et de la ‘’dangerosité du vaccin ‘’ pour d’autres. Pourtant, le pays comptabilise 1,5% de cas dans la région. Il y a eu selon le même bulletin, 1 098 décès. Problème, ’’ le pays a  du mal à présenter des données claires. Aucune statistique sur la morbidité moins encore sur la mortalité due à la maladie parmi les femmes et les hommes. Vous comprenez que le Baromètre transmet le message fort que la campagne #Voix et Choix n’est pas qu’une question d’intégrité physique mais de droits des femmes dans leur globalité ‘’, fait remarquer un membre de l’alliance pour le protocole de la SADC.

Selon l’organisation Mondiale de la Santé (OMS), seuls cinq pays africains atteindront l’objectif de 40% de vaccination de la population. Soit moins de 10% des 54 nations du continent atteindront l’objectif de fin d’année de 40%  de leur population contre la Covid-19. ‘’ C’est pour cela que je soutiens la campagne #VaccineGenderJustice, qui a été lancée en même temps que ce Baromètre”, fait savoir Dr Patricia Kaliati, ministre du Genre, développement communautaire et bien-être social du Malawi.

Vulgariser le Baromètre

Cependant, les participants à l’atelier de lancement de ce baromètre ont quand même eu le temps de souffler un tout petit peu. Sur la question de gouvernance, le pays  connait  une petite amélioration : 24% de femmes au gouvernement et 14% au parlement. ‘’ C’est une avancée mais cela ne suffit pas ‘’,  relativise Anna Mayimona, point focal gender Links RDC. En parlant des femmes parlementaires, elle précise que la RDC est 15ème  sur les 16 pays de la SADC.

Beaucoup d’efforts restent encore à fournir pour relever les défis. L’arsenal juridique existe bel et bien mais la communauté n’est suffisamment pas informée et des mauvaises pratiques persistent. Les participants ont opté pour ‘’la vulgarisation du Baromètre Voix & Choix, outil qu’ils estiment ‘’ indispensable en vue d’impliquer la communauté dans l’atteinte des objectifs assignés’’. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.