Kongo central : des téléviseurs pour renforcer le système de monitoring du CSAC, don du député Thomas Mundele

Kongo central : des téléviseurs pour renforcer le système de monitoring du CSAC, don du député Thomas Mundele
Partagez

Trois mois après avoir visité les installations du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la Communication (CSAC) du Kongo central à Matadi, le député Thomas Kiakokua affectueusement appelé Thomas Mundele équipe cette pauvre institution d’appui à démocratie des moniteurs.

Aux moniteurs vétustes du CSAC, Thomas Mundele en rajoute trois neufs.
Depuis toujours, Célestin Bibimbu, le coordonnateur du CSAC, Kongo central, appelle à l’ aide les autorités provinciales pour obtenir un soutien en faveur de cette structure, sans succès. La générosité du député provincial Kiakokua est salutaire.
 » Cela va permettre de renforcer notre système de monitoring des programmes diffusés dans les chaînes de Matadi », remercie-t-il.
Depuis deux ans, le CSAC a été déguerpie de ses installations, en ville basse pour insolvabilité . Célestin Bibimbu a offert une pièce de sa maison à cette institution d’appui à la démocratie pour éviter qu’ elle disparaisse au Kongo central où des problèmes épineux se posent dans les médias.

Lire aussi:Le CSAC Kongo central, institution d’appui à la démocratie déguerpi

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.