La jeune fille, cette catégorie de consommateurs que l’association des consommateurs de Matadi va encadrer

La jeune fille, cette catégorie de consommateurs que l’association des consommateurs de Matadi va encadrer
Partagez

Encadrer la jeune fille en situation difficile fait partie des objectifs de l’Association de consommateurs de Matadi (ACM). Pour y parvenir, elle décide d’ouvrir un bureau de centre de formation professionnelle en ville basse à Matadi.

Laurent Mpaka

A l’hôtel ABC, l’ACM prend ses quartiers. On y trouve pour un premier temps, des machines à coudre. C’est la première activité que cette association va déployer. » Notre société regorge un nombre important de filles qui courent les rues à la recherche de la vie avec tout le danger possible. C’est donc une façon pour nous de promouvoir et d’assurer le développement de la femme en général et de la jeune fille en particulier », explique Gloria Lukau, la présidente de l’ ACM.

Chargé de la communication de cette association, Pierre Mvika précise  » que la mise en œuvre de ce centre s’inscrit dans le cadre des objectifs de l’Association de consommateurs de la ville de Matadi consistant à lutter contre la pauvreté et les maladies mais aussi à promouvoir le développement et la paix parmi les populations ».  »Soyez donc rassurés que l’Association des consommateurs de Matadi ne se limite pas seulement par des sensibilisation mais aussi par l’organisation des différentes activités d’ordre social pour l’épanouissement de la personne humaine  », éclaircit-il.

Initiative à encourager

Outre la coupe et couture, cette association projette d’apprendre à la jeune fille l’esthétique etc.  » Nous devons travailler pour l’intérêt de notre province, pour notre jeunesse et ce, sans tout attendre des politiques  », encourage Pitshou Kengana, le président de l’ACM qui souligne que le centre est le fruit des cotisations des membres.
Le représentant et conseiller du ministre de Finances Jean-Jacques Matunguluka estime  » que cette initiative est à encourager , elle mérite un appui , parce qu’encadrer une femme c’est encadrer toute une nation ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.