Des réactions à Boma, Lemba, Nsanda, et Kinzau Mvuete après la distribution de plus de 1000 kits scolaires par la fondation Ngudianza

Des réactions à Boma, Lemba, Nsanda, et Kinzau Mvuete après la distribution de plus de 1000 kits scolaires par la fondation Ngudianza

Comme toujours, la campagne de distribution des kits scolaires de la fondation Ngudianza touche plusieurs contrées. Cette fois, des juridictions comme Nsanda, Kinzau Mvuete et Lembe s’ajoutent à d’autres. Exactement 1 084 kits sont distribués pour cette deuxième phase hormis les 490 à Matadi. Les réactions de joie ont fusé de partout.

 » Je n’avais pas de sac. Quand on m’a dit que l’on va nous le donner, je croyais que c’était une blague Je suis très contente, que Dieu bénisse maman Ngudianza ».

(Merveille Lukau, élève de l’EP Mpozo, à Matadi)

 » Maman,notre maman, ah ! Je rends grâce à Dieu pour ta vie. J’élève trois de mes petit- fils. Leur mère est malade. Un des enfants est abandonné par son père et les autres ont perdu leur père. Panzu Malonda est en 5eme primaire. Il me demandait tous les jours de lui acheter un sac comme ses condisciples en possède . J’ai tout fait, moi pauvre femme, sans succès. Maman, continue dans ces actions. Que Dieu ne t’abandonne jamais. J’ai enfanté 11 enfants, je n’ai jamais reçu ne serait-ce qu’un cahier de quelqu’un. Vous êtes une autorité femme. Avec des actions comme ça, nos enfants filles peuvent aller à l’école, vous copier et nous aider un jour  » .
(Hortense Umba, une femme de Boma).

 » Je suis très flatté par ce geste. C’est une maman qui connaît les difficultés des autres. C’est comme ca que les parents et les élèves sont contents. C’est un grand geste que de donner des biens à des enfants qui ne sont pas vôtres. Je lui demande de continuer. C’est d’ailleurs un principe biblique . C’est une maman qui ira loin ».
(Michel Manki, enseignant en chef à l’EP Tshimpi)

 » Nefertiti Ngudianza est la mère du monde. Qui aurait cru que quand ses parents qui sont de Luozi vont l’enfanter dans ce territoire, qu’elle deviendra sénatrice. Pour elle, sa circonscription électorale, c’est la province. Elle n’a pas de préférence dans ses actions. Elle le fait partout au Kongo central. Aussi, elle récolte les desiderata des populations pour que le gouvernement y apporte des réponses. Comme la senatrice est une mère, elle est à l’écoute de ses enfants. Ce n’est pas pour la première fois qu’elle vienne à Boma. La fois dernière, elle a même reçu les mamans dans la salle Jean-Paul II. Et d’ailleurs, les mamans dont beaucoup sont parmi nous aujourd’hui l’avaient beauvoup appréciée et avaient promis de la soutenir ».
(Marie-Josée Niongo, maire de Boma)

 » Dieu t’a choisi,Dieu t’a béni, Dieu t’a préparé comme Marie avait été préparé dans la maison de Zacharie pour les biens des Congolais, particulièrement pour les habitants du Kongo central ».
(Mbenza Mvumbi, chef de secteur de Lufu)

 » Ce geste symbolyse l’accompagnement du chef de l’Etat dans son programme de la gratuité de l’enseignement de base. Nous avons été heureuse de constater cela car ca fait 5 ans que nous avons commencé avec cette campagne de distribution des kits scolaires(Kinshasa et Kongo central, Ndlr). Nous sommes davantage debout pour accompagner le président de la République dans cet ambitieux programme ».
(Nefertiti Ngudianza, sénatrice, président de la fondation qui porte son nom)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.