Matadi : les lauréats de la deuxième vague du Copa connus

Matadi : les lauréats de la deuxième vague du Copa connus
Partagez

Les 182 jeunes dont les projets ont répondu aux critères du Concours de plans d’affaires (Copa) bénéficient des subventions de la Banque mondiale dans le cadre du Projet d’appui au développement des micros, petites et moyennes entreprises (PADMPME). Pour cette deuxième vague, la moyenne de montants alloués aux jeunes entrepreneurs est de 18 390 dollars américains. Véritable bouffé d’oxygène à l’entrepreneuriat et à l’économie de Matadi.

Evoluant dans l’artisanat, Govine Ngomolo, la vingtaine révolue, trouve enfin l’occasion de développer son atelier. Depuis près d’une sixaine d’années, la jeune lauréate s’attèle à donner une seconde vie aux ceintures, chaussures et sacs à main dames usés en les revêtant de tissus wax. Un style très prisé par la gent féminine matadienne. ‘’Avec cette subvention, je vais acquérir des machines appropriées en vue d’accroitre ma production et surtout la diversifier’’, lance heureuse la jeune artisane. ’’Merci au président de la République pour cette initiative qui me permet de contribuer à la création d’emplois jeunes’’, ajoute-t-elle.
Comme Govine, 181 autres lauréats dont 46% de filles bénéficient non seulement des capitaux frais mais aussi de l’accompagnement technique du projet six mois durant. Pour Alexis Mangala, coordonnateur national du PADMPME,  » Il est impérieux d’accompagner et former ces jeunes aux différentes thématiques indispensables devant les conduire au succès dans le monde de l’entrepreneuriat ». ‘’Vous devez donc gérer d’une façon orthodoxe vos petites entreprises afin qu’elles deviennent de grandes firmes grâce auxquelles nous allons voir les produits de nos champs et fermes être transformés sur place’’, dit-il aux lauréats avant de louer l’implication du gouvernement provincial dans la réussite du projet.

Faire émerger des jeunes millionnaires

D’ores et déjà, un comité technique de suivi du projet mis en place par le gouvernement provincial est à l’œuvre depuis octobre a annoncé Pierre Kabangu, ministre provincial des Finances. Pour lui,  » l’exécutif provincial tient à l’émergence des jeunes millionnaires pour la croissance de son économie, gage du bien-être de la population et renforcer l’écosystème entrepreneurial du Kongo central ».
En mars dernier, 99 PME de Matadi avaient bénéficié d’un appui technique et financier pour la mise en œuvre de leurs projets d’investissement contre 182 en novembre soit un taux d’accroissement de 90%. Ce pourcentage prouve clairement l’existence d’un vivier d’entrepreneurs qui ne demande qu’à être financés et surtout encadrés. Il conforte d’une certaine manière, le choix du gouvernement d’axer sa politique de croissance et de création d’emplois autour du développement du secteur privé.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.