Lukala: des professionnels des médias torturés

Lukala: des professionnels des médias torturés

Attirés par une démolition sur base d’un jugement du tribunal de grande instance de Mbanza-Ngungu sur un terrain querelé mercredi 15 décembre entre la Cimenterie de Lukala et des occupants , des journalistes ont été torturés, le matériel confisqué par la police, selon Célestin kashala, journaliste de la Radio Bangu de Kimpese, au Kongo central.

Ils sont trois professionnels des médias de la RTCL et RCL à avoir passé un temps au cachot de la police de Lukala. Leur matériel de reportage a été confisqué. Ils étaient attirés par les bruits de la démolition des maisons sur un terrain en conflit entre la Cimenterie de Lukala et des occupants. Le jugement a été rendu par le tribunal de grande instance de Mbanza-Ngungu.
Grâce à l’intervention du député national Papy Mantezolo, les journalistes ont été libérés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.