Albert-Fabrice Puela sollicite la surséance de la démolition de maisons dans la concession des SEP Congo, à Matadi

Albert-Fabrice Puela sollicite la surséance de la démolition de maisons dans la concession des SEP Congo, à Matadi
Partagez

C’est une demande que Albert-Fabrice Puela, élu de Matadi et ministre des Droits humains fait au directeur général des Services des entreprises pétrolières du Congo(SEP Congo):la surséance du déguerpissement des familles et de la démolition de leurs habitations.

Des familles à quelques jours des festivités de Noël et de nouvel an sans abris. C’est ce qui turlupine Albert-Fabrice Puela. Il s’adresse au directeur général des SEP Congo en sa qualité de ministre des Droits humains mais aussi en d’elu de Matadi. En effet, ses électeurs se comptent aussi parmi les déguerpis. Sans entrer dans le fond du dossier ou remettre en cause la légalité et l’opportunité de cette action, précise-t-il,  » j’en appelle à votre sens élévé d’humanisme afin de surseoir à cette opération et permettre ainsi aux familles concernées de pouvoir passer les fêtes de fin d’année en toute quiétude et sérénité ».

C’est depuis le 15 décembre que le tribunal de grande instance de Matadi applique le jugement qu’il a rendu en faveur des SEP Congo dont une partie de la concession est spoliée par plusieurs familles. Plusieurs sont déjà démolies laissant en émoi leurs propriétaires. Les SEP Congo vont-ils prendre en compte la demande d’Albert-Fabrice Puela ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.